Mieux se comprendre B1 Ngưỡng

La rétroaction

Pour terminer, étudions quelques techniques qui permettent des rétroactions efficaces.
Regardez l’animation et complétez les phrases en glissant les éléments.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
IEAP-M4-S5-slide4-retroaction-video
La rétroaction donne des indications utiles pour améliorer son message.
Conseil n°1 : ne pas émettre de jugement de valeur en disant : « Ces derniers temps, tu es toujours en retard aux réunions de l’unité… », mais se focaliser sur des faits en disant plutôt : « Ton arrivée tardive a retardé le travail de l’équipe. ».
Conseil n°2 : poser des questions ouvertes à notre interlocuteur pour vérifier si l’on a bien compris ce qui a été exprimé ou utiliser des formules comme « Si j’ai bien compris… », « Ce qui est important pour vous … ».
Conseil n°3 : être attentif aux retours spontanés (verbaux ou non verbaux) de l’interlocuteur au cours de l’interaction. L’interlocuteur peut, par exemple, hocher la tête pour signaler son accord ou bien ajouter de l’information dans le but de préciser ou d’enrichir notre reformulation.
nbOk câu sắp xếp đúng trên nb câu
Chú ý
Lisez attentivement le texte et utilisez le dictionnaire-traducteur en cas de besoin : il s'ouvre automatiquement quand vous double-cliquez sur un mot de l'exercice.
Vous pouvez également vous aider de la transcription. Les réponses suivent l'ordre d'écoute.
Rất tốt
En suivant ces quelques conseils simples, il est possible d’améliorer les interactions quotidiennes dans la sphère professionnelle, comme dans la vie privée.
Consultez la solution.
En suivant ces quelques conseils simples, il est possible d’améliorer les interactions quotidiennes dans la sphère professionnelle, comme dans la vie privée.
Conception: Frédérique Treffandier, CAVILAM - Alliance française, avec l’IEAP
Published on 03/03/2019
La rétroaction permet de vérifier la compréhension de notre message par l’interlocuteur. Grâce à ces indications, le locuteur peut réajuster son message initial.
Le contenu de la rétroaction peut être positif ou négatif, mais dans tous les cas il devra se focaliser sur des faits et non sur un quelconque jugement de valeur. Par exemple, mieux vaut formuler une rétroaction du type : « J’ai observé ton arrivée tardive lors des 4 dernières réunions. Ceci a retardé l’équipe dans sa progression sur ce dossier » plutôt qu’une reformulation du type : « Ces derniers temps tu es toujours en retard aux réunions de l’unité… »
Pour une rétroaction plus efficace, on peut demander un retour de notre interlocuteur sur sa compréhension du message, par exemple, en posant des questions ouvertes pour vérifier si l’on a bien compris ce qui a été exprimé ou en utilisant des formules comme « Si j’ai bien compris... », « Ce qui est important pour vous … ».
On peut aussi recevoir spontanément un retour de l’interlocuteur au cours de l’interaction. Ce retour peut prendre la forme d’une ou de plusieurs informations verbales et/ou non verbales. Par exemple, notre interlocuteur acquiesce de la tête pour valider nos propos ou bien il ajoute de l’information afin de préciser ou d’enrichir notre reformulation.

Có thể bạn cũng thích...