Astuces pour apprendre B1 Ngưỡng

Astuces pour apprendre : le reportage

Écoutez le reportage et classez ces extraits du commentaire dans la colonne qui convient.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
Astuces-Reportage-Wari-video




L'information est positive
C'est un produit innovant et parfaitement écologique.
Il utilise uniquement des énergies renouvelables.
Une machine qui est très demandée.
Cette borne peut recharger 16 portables simultanément.
Le produit devrait bientôt devenir 100 % rwandais.




L'information est neutre
Ça ressemble à un distributeur de boissons ou à une pompe à essence.
Cette borne blanche est un chargeur de portables collectif.
Elle a été développée par ARED, une société basée à Kigali.




L'information est négative
Seulement 14 % de la population est raccordée au réseau électrique.
Un réseau qui subit de nombreuses coupures.
nbOk câu sắp xếp đúng trên nb câu
Chú ý
Si vous hésitez entre deux possibilités, neutre ou positif, par exemple, intéressez-vous au choix des mots. Certains noms, adjectifs, adverbes ou verbes sont connotés. Rapide, utile, permettre de, innovation, écologique... sont généralement positifs ; malheureusement, perdre, insuffisant, insalubre... sont au contraire négatifs. L'information neutre décrit ou explique sans utiliser de mots connotés et s'en tient aux faits.
Rất tốt
En situation d'apprentissage, quand vous travaillez avec un reportage, il est important d'identifier l'angle choisi pour relater l'évènement. S'agit-il de la présentation neutre d'un évènement (par exemple, annonce d'un évènement annuel : la rentrée des classes) ou d'une prise de position pour valoriser ou critiquer l'évènement (par exemple, compétition sportive remportée ou perdue par l'équipe nationale) ?

Dans le document que vous avez vu, il s'agit de mettre en avant une initiative originale et réussie ⇒ les commentaires positifs sont plus nombreux que les critiques. Sur quoi portent les critiques ? Pas sur l'invention d'Henry Nyakarundi mais sur le réseau électrique rwandais, ce qui justifie l'approbation suivante : "Une machine qui est très demandée". L'aspect négatif (insuffisance du réseau), par un lien de cause à effet, valorise l'intérêt et l'utilité de l'invention.
L'affirmation « Le produit devrait bientôt devenir 100 % rwandais. » peut être classée positive plutôt que neutre en raison du contexte du reportage. « 100 % rwandais » montre qu'une telle réussite est possible sans aide extérieure, rejoignant les propos de l'inventeur de la borne, Henry Nyakarundi, qui affirme que l'Afrique peut se développer seule.
En situation d'apprentissage, quand vous travaillez avec un reportage, il est important d'identifier l'angle d'approche du reportage. S'agit-il de la présentation neutre d'un évènement (par exemple, annonce d'un évènement annuel : la rentrée des classes) ou d'une prise de position pour valoriser ou critiquer l'évènement (par exemple, compétition sportive remportée ou perdue par l'équipe nationale) ?

Dans le document que vous avez vu, il s'agit de mettre en avant une initiative originale et réussie ⇒ les commentaires positifs sont plus nombreux que les critiques. Sur quoi portent les critiques ? Pas sur l'invention d'Henry Nyakarundi mais sur le réseau électrique rwandais, ce qui justifie l'approbation suivante : "Une machine qui est très demandée". L'aspect négatif (insuffisance du réseau), par un lien de cause à effet, valorise l'intérêt et l'utilité de l'invention.
L'affirmation « Le produit devrait bientôt devenir 100 % rwandais. » peut être classée positive plutôt que neutre en raison du contexte du reportage. « 100 % rwandais » montre qu'une telle réussite est possible sans aide extérieure, rejoignant les propos de l'inventeur de la borne, Henry Nyakarundi, qui affirme que l'Afrique peut se développer seule.
Conception: Robert Angéniol, CAVILAM - Alliance française
Published on 14/08/2014 - Modified on 12/11/2018
Voix off
Ça ressemble à un distributeur de boissons ou à une pompe à essence. Et pourtant, cette borne blanche est un chargeur de portables collectif. C’est un produit innovant et parfaitement écologique : il est fait de matières recyclées et il utilise uniquement des énergies renouvelables. De l’énergie solaire, la plupart du temps et, si la météo ne le permet plus, la force du bras. Une machine qui est très demandée.
 
Jean-Claude, gérant du dispositif
En ce qui concerne la clientèle, les jours ne se ressemblent pas. Quand il n’y a pas de courant(1), on a encore plus de clients que d’habitude. Pour un chargement de téléphone, on ne demande que cent francs rwandais.
 
Voix off
Il faut dire que les besoins en la matière(2) sont immenses. Lorsque l’on sait que près de la moitié des Rwandais possède un téléphone portable, mais que seulement 14 % de la population est raccordée au réseau électrique. Un réseau qui subit de nombreuses coupures.
 
Jonas Hakorima, client
Avant d’avoir cette machine, c’était un handicap, car il n’y avait pas de courant et on devait aller chercher les endroits où on utilise les générateurs d’électricité et il n’y en a pas beaucoup.
 
Emmanuel, client
Pour ma part, je dirais que cette machine m’a beaucoup aidé. Quand il n’y a pas de courant, on s’en sert pour charger nos téléphones en peu de temps. En trente minutes, le téléphone est chargé et on peut reprendre la route. Cette machine peut aussi être utile dans les campagnes. Ça peut aider les gens qui utilisent les portables à aller de l’avant.
 
Voix off
Cette borne, qui peut charger seize portables simultanément, est de conception rwandaise. Elle a été développée par ARED, une société basée à Kigali, et son concepteur, Henri Nyakarundi, un Rwandais formé aux États-Unis, en est fier.
 
Henri Nyakarundi, concepteur de ce chargeur collectif
Il est temps que l’Afrique crée ses propres produits. Non seulement crée, mais développe et manufacture ses propres produits. Et il est temps que l’Afrique prenne en mains… le futur de l’Afrique dépendra des Africains, pas de l’Europe, pas des États-Unis, mais de l’Afrique, pas de la Chine. Il est temps qu’on développe(3) vraiment des ingénieurs, des entrepreneurs africains.
 
Voix off
Si les premiers prototypes ont été rassemblés(4) en Pologne, le produit devrait bientôt devenir cent pour cent rwandais. Dès le mois prochain, une usine devrait ouvrir pour fabriquer ces bornes.
 
(1) Courant (masc.) : ici, l’électricité.
(2) En la matière : dans ce domaine.
(3) Développe : comprendre « forme, donne une formation à ».
(4) Rassemblés : comprendre « assemblés ».
 
http://www.a-r-e-d.com/ ARED : AFRICAN RENEWABLE ENERGY DISTRIBUTOR

Có thể bạn cũng thích...