Mieux se comprendre B1 Intermediário

La culture est acquise

On distingue les valeurs culturelles des pratiques culturelles. Savez-vous les différencier ? Avec ce que vous avez appris dans les exercices précédents et en vous aidant de la vidéo et des dessins, complétez les exemples donnés pour illustrer les notions théoriques.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice

 

La culture est acquise.
IEAP-M2-Culture-Acquise-video
  • VideoNotions théoriques
  • ImageDocument 2
  • ImageDocument 3
Les valeurs culturelles proviennent de la socialisation primaire. Elles sont stables, changent très peu (
les notions de bien et de mal,
la langue maternelle apprise pendant l'enfance).
En revanche, les pratiques résultent de nos relations avec d’autres individus (
connaître d’autres pratiques lors de voyages à l’étranger,
apprendre une nouvelle langue,
se déplacer avec un nouveau moyen de transport).
Des cultures différentes peuvent se combiner (
créer un cadre de négociation commun plus large que celui de chacun, pour des négociateurs internationaux,
manger du gouda au lieu d'un fromage français).
Les valeurs centrales se renforcent parfois quand on est dans un environnement multiculturel très différent des siennes (
revenir à des choix acceptables ou non acceptables,
reprendre un accent régional quand on parle).

nbOk elemento(s) correto(s) de nb

Atenção

Les images vous indiquent de quel document proviennent les exemples.

Parabéns!

La culture n’est qu’une partie de la programmation mentale des individus. Elle est évolutive. Elle est importante mais la personnalité l’est tout autant.
La culture ne peut être généralisée. La généralisation entraine stéréotypes et préjugés dans les relations interculturelles et interpersonnelles. Pour revoir ces notions, faites les séries stéréotypes et préjugés.
Prenez connaissance de la solution pour retrouver les exemples et comprendre les notions théoriques.
La culture n’est qu’une partie de la programmation mentale des individus. Elle est évolutive. Elle est importante mais la personnalité l’est tout autant.
La culture ne peut être généralisée. La généralisation entraine stéréotypes et préjugés dans les relations interculturelles et interpersonnelles. Pour revoir ces notions, faites les séries stéréotypes et préjugés.
Conception: Marion-Valérie Grasset, IEAP avec Paulette Trombetta, CAVILAM - Alliance française
Published on 27/01/2017 - Modified on 30/01/2017
La culture est acquise et elle évolue avec le temps. On peut la représenter sous la forme d’un oignon (en couches concentriques).
Au centre, les valeurs sont profondément ancrées et difficilement modifiables. Le système de valeur est globalement défini autour de l’âge de 10 ans. Il sera notre référentiel toute notre vie. 
Les pratiques correspondent aux couches superficielles du schéma. Elles se forment lorsqu’un individu interagit avec d’autres personnes. 
Elles se modifient avec le temps, les expériences et les groupes dans lesquels l’individu va s’intégrer.
Les cultures peuvent se combiner les unes aux autres. Par exemple, les négociateurs internationaux ont créé un cadre de négociation commun plus large que leurs cultures nationales respectives.
On peut également observer un renforcement des valeurs centrales lors d’une confrontation prolongée à un environnement multiculturel très différents de ces valeurs d’origine par exemple les notions de bien ou de mal, d’acceptable ou non acceptable en matière de protocole. Ce phénomène ne s’oppose pas au précédent.
L’individu n’est donc pas prisonnier de sa culture. C’est une sorte de référentiel de départ qui peut-être  modelée par l’individu, ses interactions et son environnement au fil du temps.

Você também vai gostar