Geopolitis B1 중급

Ponts et tunnels : une géopolitique des grands travaux ?

Avez-vous bien compris le journaliste quand il parle des points suivants ? Écoutez le reportage et sélectionnez les bonnes réponses.
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
Geopolitis-ponts-tunnels-video
1- Il existe désormais un pont provisoire (temporaire)|définitif (final) entre la Russie et la Crimée.
2- Avant Vladimir Poutine, une autre personne avait déjà souhaité construire un pont avec la Crimée. Vrai|faux
3- Il y a une volonté politique et économique de donner un nouvel élan à toute la zone est|ouest de la Chine.
4- Concernant le projet reliant les 3 villes chinoises, il s'agira d'une série de ponts et tunnels|tunnels|ponts.
5- Ces 3 villes chinoises ont le statut de régions administratives spéciales|indépendantes.
6- On a construit|va construire le troisième pont sur le Bosphore reliant deux continents|pays|régions.
[nbOk]개 중 정답 [nb]개
다시 풀어보세요
Les phrases sont dans l'ordre du reportage. Mettez sur pause la vidéo autant de fois que vous voulez.

Un mot difficile ? Cliquez deux fois dessus pour obtenir une explication ou une traduction.

Pour vous aider :
1- provisoire = qui existe en attendant d'être remplacé, temporaire / définitif = fixé une fois pour toute, final.
6- verbe au passé composé ou au présent ? Est-ce que le pont existe déjà ? Est-ce un projet ? Regardez le type d'images (réelles ou de synthèse ?).
참 잘했어요!
Vous avez fait preuve d'une bonne compréhension du reportage, c'est bien !

N'hésitez pas à noter les nouveaux mots ou expressions découverts jusqu'à présent.

Cet exercice testait votre compréhension de points précis du reportage.
Prenez le temps de lire les solutions et de notez de nouveaux mots ou expressions.
Conception: Émilie Lehr, formatrice labellisée TV5MONDE
Published on 13/06/2017 - Modified on 23/07/2018
Les projets qui se concrétisent
Vladimir Poutine l’a voulu. Il l’a eu. Il existe désormais un pont entre la Russie et la Crimée, enfin, disons, un premier pont auxiliaire, provisoire, qui va être utilisé pour construire l’ouvrage définitif, celui qui reliera la mère patrie à sa Crimée bien-aimée, comme le dit la voix officielle russe. La longueur totale du pont sera de 19 kilomètres. Fin des travaux en 2018. Coût total, 228 milliards de roubles, soit à peu près 3 milliards d’Euros. Pour la petite histoire, il y a 75 ans, lorsque les nazis occupaient la Crimée, Hitler avait souhaité faire construire un premier pont.   

Autre projet d’envergure. Il aura fallu 30 ans pour que ce projet voie le jour : 45 kilomètres de long, ce sera le plus grand pont tunnel du monde, reliant les 3 villes chinoises de Macao, Zhuhai et Hong Kong, les deux anciens territoires portugais et britannique jouissant d’un statut de régions administratives spéciales. Avec là aussi, une volonté politique et économique de donner un nouvel élan à toute cette zone est de la Chine. En réalité, il s’agira d’une suite d’ouvrages, ponts et tunnels, mis bout à bout pour former un ensemble gigantesque dont le coût total avoisinera les 10 milliards d’euros. Mais pas de découragement ! On a bien construit le troisième pont sur le Bosphore, reliant quant à lui deux continents, l’Europe et l’Asie.

이런 것을 좋아하실 수도 있을 거에요...