7 jours sur la planète B1 중급

Le revers de la mode

On achète tous des vêtements. Mais ces achats sont-ils sans conséquences ?
Pour le savoir, regardez le reportage et retrouvez l'ordre des idées principales.
7jours-190208-ModePollution-video


Les grandes enseignes proposent chaque année beaucoup de nouvelles collections. 

Toutes ces nouveautés incitent à acheter toujours plus pour renouveler sa garde-robe.

Cette surconsommation a de lourdes conséquences sur l'environnement.

Erwan Autret informe des conséquences catastrophiques si rien n'est fait. 

Il existe des alternatives écologiques pour inverser la tendance.

Magali Delcombel, CAVILAM - Alliance française
제 자리에 놓인 일부 문장은 그대로 두고 문제풀이를 계속 진행하세요.
다시 풀어보세요
Les phrases proposées sont des reformulations des idées.
Prenez le temps de les relire et concentrez-vous sur les mots clés.
참 잘했어요!
Vous avez bien compris les informations principales du reportage.
Pour découvrir plus en détails les conséquences de cette consommation excessive, faites l'activité suivante.
Lisez la solution : vous comprendrez les informations principales du reportage.
Pour découvrir plus en détails les conséquences de cette consommation excessive, faites l'activité suivante.
Voix off
Tous les styles, toutes les coupes dans une surabondance de couleurs et de tailles. Chaque année, les grandes enseignes de mode proposent jusqu’à dix collections différentes. Autant de tentations pour les clients sollicités quasiment chaque semaine. 
Première femme interviewée
Je trouve que ça se renouvelle assez souvent, oui, et ça incite à acheter.
Deuxième femme interviewée
On est toujours attirés par la nouveauté, on a toujours envie de changer. Du coup, il y a plein de choses qui s’accumulent dans le placard. 
Voix off
Le revers de cette consommation effrénée : des dégâts pour l’environnement. En 15 ans, la production mondiale de vêtements a doublé, elle utilise 4 % de l’eau potable. Selon une association de défense de l’environnement, pour fabriquer un T-shirt, on consomme l’équivalent de 70 douches, 285 douches pour un jean. Une production qui alimente aussi le réchauffement climatique : elle dégage 1,2 milliard de tonnes de CO2 chaque année, plus que les transports aériens et maritimes mondiaux additionnés.
Erwan Autret, Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (ADEME)
Si on continue dans cette tendance d’acheter de plus en plus, on voit qu’en 2050, d’après les projections, on sera à 25 % de gaz à effet de serre issus du secteur textile. Donc, c’est tout juste insoutenable !
Voix Off
Pour des achats plus écologiques, L’Agence de l’Environnement recommande des produits qui portent ces labels. Le coton bio, par exemple, cultivé sans pesticide ni engrais chimiques. On peut aussi acheter d’occasion. Des pratiques qui se développent en France, mais encore trop lentement pour inverser la tendance.
 
_________________
Vocabulaire à retrouver dans l’application 7 jours sur la planèteaccumuler, acheter, aérien, association, chimique, collection, consommation, dégât, écologie, engrais, enseigne, environnement, maritime, mode, pesticide, réchauffement, serre, solliciter, style, tentation, vêtement.
 
 
 

You may also like...