Un artiste, un portrait B1 중급

Alfred Hitchcock, génie du cinéma

Comment caractériser le style Hitchcock ?
Écoutez le reportage et complétez le texte avec les mots proposés.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
En devanant cinéaste, Alfred Hitchcock a voulu transmettre sa peur d’enfant.
Sa technique était d’augmenter le nombre de plans.
Par exemple, dans la célèbre scène de la douche du film Psychose, il a proposé 70 images en 45 secondes ; et il a fallu 7 jours de tournage rien que pour cette scène. Grâce à ce procédé, il voulait que le spectateur éprouve la même sensation physique que les personnages.
Serge Toubiana explique qu’Hitchcock a utilisé le cinéma pour contrôler les émotions du public.
Les images ont aidé le cinéaste à atteindre son objectif, mais la musique aussi. Pour lui, elle faisait totalement partie de la narration (= l’histoire).
Mais l’œuvre d’Hitchcock ne serait rien sans cette pointe d’humour tout britannique.

Grâce à tout cela, certaines scènes sont devenues cultes :
la poursuite de l’avion dans La Mort aux trousses,
le meurtre aux ciseaux dans Le Crime était presque parfait, ou encore
le personnage de Judy qui se jette dans le vide à cause de son vertige dans Vertigo (Sueurs froides en français).
[nbOk]개 중 제 자리에 놓은 항목 [nb]개
다시 풀어보세요
Attention, le texte est une reformulation et ne suit pas complètement l’ordre du reportage.
Relisez-le avant d’écouter une nouvelle fois le portrait d’Alfred Hitchcock. Faites des pauses si besoin pour répondre plus facilement.
Les titres de films se trouvent au tout début (jusqu'à 0'12) et au milieu (entre 2'23 et 2'33) du reportage.
참 잘했어요!
Vous en savez maintenant plus sur la technique qui a fait d’Alfred Hitchcock un maître incontesté du suspens.
Faites la dernière activité pour enrichir votre lexique dans le domaine du cinéma.
Cette activité vous permet de découvrir comment Alfred Hitchcock est devenu et reste encore aujourd’hui le maître incontesté du suspens.
Lisez la solution, puis faites la dernière activité pour enrichir votre lexique dans le domaine du cinéma.
Conception: Hélène Emile, CAVILAM - Alliance Française
Published on 07/06/2019
Voix off
Cette scène de La Mort aux trousses, les ciseaux dans Le Crime était presque parfait, ce manège qui s’emballe… On pourrait en citer bien d’autres, tant Hitchcock en a laissé, des scènes cultes dans des films cultes. Mais dans quel cerveau sont nées ces scènes de génie ? Tout est parti d’un traumatisme d’enfant. Au départ, il y a l’imagination d’un petit garçon né à la fin du 19e siècle dans un quartier populaire de Londres, dont toute l’enfance a baigné dans l’atmosphère des années Jack l’Éventreur. À Leytonstone, son quartier d’origine, il ne reste que quelques mosaïques dans le métro en mémoire du cinéaste. Mais de ces années-là, Hitchcock racontait souvent la même anecdote sur une punition qui l’avait marqué. 
Nicholas Haeffnerbiographe d’Alfred Hitchcock
Son père l’avait envoyé au commissariat avec un morceau de papier à remettre à un policier. Le policier, un complice, l’avait lu et avait mis le petit garçon dans une cellule jusqu’à ce que sa famille vienne le chercher. Ça l’avait terrorisé, et cette punition, il s’en est souvenu longtemps. 
Voix off
Un petit garçon traumatisé qui, devenu cinéaste, a voulu retranscrire cette frayeur. Et sa technique, c’est de multiplier les plans. Dans la scène de la douche de Psychose, le visage, l’assassin, le couteau, en 45 secondes, 70 images différentes tournées en sept jours. Avec un seul but : que le spectateur ressente physiquement la terreur du personnage. 
Serge Toubianacritique de cinéma
C’est pour ça qu’on parle de génie d’Hitchcock. C’est qu’il avait une vision extrêmement audacieuse du cinéma et il en a fait un instrument pour, disait-il, avec Psycho, contrôler les émotions du public et faire que le public, partout, à une seconde près, ait peur, réagisse, crie, etc. 
Voix off
Le génie d’Hitchcock, c’est aussi d’avoir trouvé son double en musique. L’association avec Bernard Herrmann a donné lieu à quelques musiques cultes. Dans Vertigo par exemple, la musique, répétitive, donne le vertige ; elle fait partie de la narration. 
Ollivier Pourriolconférencier
Il pose quelque chose qui est là, auquel on ne fait pas véritablement attention et qui devient décisif. C’est ça, le génie de Hitchcock, c’est de prendre de la musique tapisserie, de vous faire croire que ce n’est qu’une tapisserie et d’en faire le sujet principal, voire l’auteur du crime ou l’instrument du crime. 
Voix off
Jusqu’à son ultime film, Hitchcock aura raconté des histoires d’amour qui ressemblent à des meurtres, et tourné ses crimes comme des histoires d’amour. Sans oublier la touche d’humour british… 
Alfred Hitchcockcinéaste
Ici Alfred Hitchcock, le cinéma n’est pas mort.

이런 것을 좋아하실 수도 있을 거에요...