Coup de pouce pour la planète B1 中級

Les Repair Cafés

Qu'est-ce qui a motivé la création des « Repair Cafés » ?
Écoutez le lancement du journaliste et l'introduction du reportage (jusqu'à 0'50) pour compléter cette présentation.
Qu'est-ce qui a motivé la création des « Repair Cafés » ?
Écoutez le lancement du reportage et complétez cette présentation.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
CoupDePouce-RepairCafe-SmartphonesVelo-LancementEtCoupDePouce-Video
Le constat est simple : nous préférons presque tous jeter un appareil qui est cassé ou qui ne marche plus plutôt que de le réparer. Et utiliser Internet pour réparer est un peu compliqué. Les prix peuvent être excessifs et les délais peuvent être de plusieurs semaines. C’est comme si on nous poussait à racheter un appareil neuf.
Sur Internet, on trouve également de nombreux tutoriels qui expliquent comment effectuer une réparation ; on peut aussi acheter des kits avec des outils adaptés. Mais pour ça, il faut être bricoleur. Et ce n’est pas le cas de tout le monde !
nb問中nbOk問正解。
残念!
Vous avez mélangé certains éléments.
Regardez attentivement les indices grammaticaux (masculin/féminin, singulier/pluriel, infinitif...) pour vous aider.
正解!
Vous avez reconstitué la présentation.
Enrichissez votre lexique avec l'activité suivante.
Cette activité vous permet de vérifier votre compréhension du lancement du reportage et le problème à l'origine de la création des « Repair Cafés ».
Lisez la solution et passez à l'activité d'enrichissement lexical.
Conception: Hélène Emile, CAVILAM - Alliance française
Published on 21/01/2015 - Modified on 18/10/2017
Marian Naguszewski, présentateur
Halte à la surconsommation. Vous le savez : on a tous un peu tendance à remplacer un objet dès lors qu’il est cassé ou sérieusement abimé. Eh bien, vous allez le voir, en Belgique, certains ont décidé de réparer au lieu de jeter. Des smartphones aux vélos, une nouvelle tendance qui permet aussi de créer du lien. Le reportage de Fiona Collienne.
Fiona Collienne, journaliste en voix off
Au départ, il y a un smartphone et un écran cassé, bien cassé. Comment faire pour le réparer ? C’est parfois un peu casse-tête. Petite recherche sur Internet : certains prix sont très élevés, certains délais de réparation très longs. Presque de quoi nous pousser à racheter un appareil neuf. Mais on ne se décourage pas. Pour les plus bricoleurs, il y a toute une série de tutoriels sur Internet. On vend aussi des kits avec les outils adaptés. La réparation, c’est aussi le maître-mot des « Repair Cafés ». Le concept vient de Hollande et se développe partout en Belgique. Aujourd’hui, arrêt à Louvain-la-Neuve. José a un souci avec son vélo. Benoît, bénévole, l’aide à le remettre en état.
Benoît Maskens, bénévole vélo, Repair Café de Louvain-la-Neuve
Il est pas question que celui qui vient au Repair café mette pas la main à la pâte. Et après, il doit devenir totalement autonome, et pouvoir être totalement libéré de ses difficultés et pouvoir voyager tranquillement avec son vélo en fait.
Fiona Collienne, journaliste en voix off
On apporte ici les objets les plus variés. Tout n’est pas réparable. Les bénévoles renvoient parfois vers un magasin. Mais ici on lutte au maximum contre le gaspillage et on crée du lien, aussi.
Nicole Janssens, bénévole couture, Repair Café de Louvain-la-Neuve
Les vieux peuvent apprendre des choses aux jeunes et les jeunes peuvent donner quelque chose aux autres, aux plus âgés aussi. C’est vraiment ça.
Fiona Collienne, journaliste en voix off
La réparation, c’est une goutte d’eau dans l’océan des nouveaux objets. Mais le concept a le vent en poupe : il attire chaque mois de nouveaux adeptes.

こちらもお気に召すかもしれません...