Mieux se comprendre B1 中級

Les clés du langage

Dans un contexte de communication interculturelle, il est nécessaire de comprendre au-delà des mots. Voici quelques exemples. Complétez les propositions en regroupant ce qui est dit, ce qui est compris et ce que pense réellement le locuteur ?
IEAP-M4-64Min-181127-Codes-tabous-mysteres-conversation-française-video
  • ImageJe dis, tu comprends ?
  • VideoCommunication entre Français et Nord-Américains

♦ Dans l’anecdote de Jean-Benoît Nadeau, l’épicière dit : « Ça n’existe pas. ». On peut comprendre : « On ne vend pas ce produit ici. ». En réalité l’épicière se refuse à avouer : « Je ne connais pas ce produit. »
♦ Un Japonais dit : « On va voir ce que l’on peut faire. »  Je comprends : « Donne-moi un peu de temps et on en reparle pour trouver une solution. » En fait, il pense « Ce que tu me demandes est inconcevable. »
♦ Un Anglais dit : « Ce que tu dis est intéressant, parlons en plus tard. » Je comprends : « Il est ouvert à la discussion, on en reparle bientôt. ». En fait il pense : « Ce que tu dis est sans intérêt, n’en parlons plus ! »
♦ Un Français ou un Anglais dit : « C’est pas mal. ». Je comprends : « C’est médiocre. ».  En fait il pense : « C’est bien ! »
Frédérique Treffandier, CAVILAM - Alliance française avec l’IEAP
nb問中nbOk問正解。
残念!
Les réponses liées au premier exemple sont données dans la vidéo. Pour les autres, faites appel à votre sens de la déduction. Observez bien les expressions à replacer, on peut facilement deviner celles qui constituent des paires.
Vous pouvez aussi consulter l'aide.
正解!
Vous connaissez certainement d’autres exemples issus de vos voyages ou de vos rencontres interculturelles.
N'oubliez pas que le langage est conçu comme un ensemble de signes dont l’usage est déterminé par des règles partagées. C'est un outil pour agir sur le monde et pas seulement un outil pour exprimer ses pensées ou transmettre des informations. Les clés du langage permettent de comprendre le sens de ce qui est dit. Cela implique la compréhension du mot ou de l’idée mais aussi des présupposés et des informations implicites qui y sont liés.
Consultez la solution. Vous connaissez certainement d’autres exemples issus de vos voyages ou de vos rencontres interculturelles.
N'oubliez pas que le langage est conçu comme un ensemble de signes dont l’usage est déterminé par des règles partagées. C'est un outil pour agir sur le monde et pas seulement un outil pour exprimer ses pensées ou transmettre des informations. Les clés du langage permettent de comprendre le sens de ce qui est dit. Cela implique la compréhension du mot ou de l’idée mais aussi des présupposés et des informations implicites qui y sont liés.

Les clés du langage

Le langage est conçu comme un ensemble de signes dont l’usage est déterminé par des règles partagées. Il s’agit donc d’un outil pour agir sur le monde et pas seulement d’un outil pour exprimer ses pensées ou pour transmettre des informations.
Dans un contexte interculturel, l’interlocuteur n’a pas forcément conscience du sens exact de certaines formules. Par exemple, si votre interlocuteur français vous dit « : On va tout mettre en œuvre pour publier l’article la semaine prochaine. » Vous devez comprendre qui est « On » (lui, vous, vous deux, d’autres personnes ?) et ce que signifie « tout » (moyens techniques, financiers, autres ?). D’autres formules types nécessitent d’être précisées pour que les interlocuteurs se comprennent correctement. Par exemple : « C’est mieux de faire comme cela… ». C’est mieux par rapport à quoi ?
Un mot ou une expression contient des éléments culturels qu’il est important de connaître et de comprendre pour pouvoir bien communiquer. Si vous disposez de ces clés du langage, la communication sera plus simple.

こちらもお気に召すかもしれません...