Mieux se comprendre B1 中級

La métacommunication

Quel processus pouvons-nous suivre pour favoriser une meilleure communication ? Observons les étapes de la métacommunication avec cette animation.
Écoutez les explications pour associer à chaque schéma sa signification.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
IEAP-M4-S3-slide3-metacommunication-video
Prendre de la distance avec nos modes de pensée
Avoir une vision simple et concise 
Comprendre l'autre, sa manière d'être ou de penser
Partager avec l'autre notre manière de voir les choses
Accepter les différences de perception
Construire un cadre commun de référence
nb問中nbOk問正解。
残念!
Cliquez sur les images des schémas pour les agrandir. Observez-les attentivement avant de regarder à nouveau la vidéo.
正解!
La compréhension de l'autre permet l'interaction au-delà des différences. L'élément central de ce modèle est bien l'empathie, comme dans l'exemple de l'école bienveillante découverte au début de la série.
Il ne nous reste plus qu'à en tirer des leçons pour améliorer notre communication au quotidien.

La compréhension de l'autre permet l'interaction au-delà des différences. L'élément central de ce modèle est bien l'empathie, comme dans l'exemple de l'école bienveillante découverte au début de la série.
Il ne nous reste plus qu'à en tirer des leçons pour améliorer notre communication au quotidien.
Conception: Frédérique Treffandier, CAVILAM – Alliance Française avec l’IEAP

Published on 03/03/2019
Selon Vincent Lenhardt, la métacommunication est un processus favorisant une meilleure communication. L’individu sort de son cadre de référence pour construire un cadre de référence commun avec son interlocuteur.
Détaillons ce processus conscient en 6 étapes :
Nous devons d’abord sortir de notre cadre de référence, c’est-à-dire mettre de côté tous nos codes, nos normes et nos modes de pensée. 
La deuxième étape consiste à construire une vision irréductible, c’est-à-dire une vision simple et concise. 
Nous devons ensuite accueillir la perception de l’autre, son point de vue, sa manière d’être ou de penser.
Réciproquement, il est nécessaire de communiquer notre perception des choses à l’interlocuteur afin que chacun comprenne comment fonctionne l’autre.
Il faut accepter les différences de perception qui nous opposent à notre interlocuteur 
pour pouvoir construire un cadre commun de référence, c’est-à-dire un ensemble qui nous est propre (ou propre à notre groupe). Dans ce cadre, nous donnons le même sens aux différentes dimensions de la communication. 
L’élément central de ce modèle est l’empathie. La compréhension d’autrui permet l’interaction au-delà des différences.

こちらもお気に召すかもしれません...