Objectif Diplomatie A2 初級

Parler de sa formation

Quels problèmes rencontrent ces jeunes après leurs études ? 
Écoutez le reportage puis dites si les propositions sont vraies ou fausses.
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
FRI-HP-JeunesseStageBruxelles-Video
1.
Après leurs études, les jeunes font des stages qui sont payés. Faux|Vrai
2.
Certains ont des parents qui les aident financièrement. Vrai|Faux
3.
Ils viennent à Bruxelles en pensant trouver un travail dans une grande organisation internationale. Vrai|Faux
4.
Gisela a terminé ses études il y a deux ans et a trouvé un emploi tout de suite dans un lobby à Bruxelles. Faux|Vrai
5.
Elle est sûre qu'elle ne fera plus jamais d'autres stages. Faux|Vrai
6.
En général, la moitié des stages ne sont pas rémunérés. Vrai|Faux
7.
Il y a beaucoup de jeunes qui abandonnent l'idée de trouver un travail dans leur domaine. Vrai|Faux

nb問中nbOk問正解。
残念!
Réécoutez le reportage en vous aidant avec les images. Les propositions suivent l'ordre de la vidéo.
Il y a 4 réponses vraies et 3 fausses.
正解!
Justification des propositions fausses :
1. Après leurs études, les jeunes font des stages qui sont payés ne sont pas rémunérés.
4. Gisela a terminé ses études il y a deux ans et a trouvé un emploi tout de suite dans un lobby à Bruxelles elle n'a pas trouvé de premier emploi junior.
5. Elle est sûre qu'elle ne fera plus jamais d'autres stages n'est pas sûre que ce soit le dernier.

Ce n'est pas facile pour ces jeunes de trouver un travail adapté à leur formation.
Et vous, quel est votre parcours ? Retrouvez, dans l'exercice 4, les mots utilisés pour en parler.
Vous pouvez réécouter le reportage et refaire l'exercice pour être sûr d'avoir compris !

Justification des propositions fausses :
1. Après leurs études, les jeunes font des stages qui sont payés ne sont pas rémunérés.
4. Gisela a terminé ses études il y a deux ans et a trouvé un emploi tout de suite dans un lobby à Bruxelles elle n'a pas trouvé de premier emploi junior.
5. Elle est sûre qu'elle ne fera plus jamais d'autres stages n'est pas sûre que ce soit le dernier.

Ce n'est pas facile pour ces jeunes de trouver un travail adapté à leur formation.
Et vous, quel est votre parcours ? Retrouvez, dans l'exercice 4, les mots utilisés pour en parler.
Conception: Sabrina Fecchio, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 21/09/2018

Andrea, jeune travailleur (en anglais avec sous-titres)

Ai-je envie de passer quatre ans à faire des stages mal payés ou pas payés du tout et signer le premier vrai contrat de ma vie à 30 ans ? Non.

Alice, présentatrice

Salut, c’est Alice à Bruxelles. Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un sujet que je trouve assez préoccupant et même plutôt scandaleux. Je vais vous parler des jeunes qui se retrouvent à enchaîner trois, quatre, cinq stages après leurs études, des stages souvent non rémunérés.

Gisela, stagiaire

On a au moins cinq ans d’étude. On est tous trilingues, voire quadrilingues. Pendant toute cette période où je faisais des stages non rémunérés, j’avais des parents qui pouvaient continuer à m’aider à payer mon loyer, etc. Il y a des personnes qui, au niveau financier, juste ne peuvent pas se permettre d’enchaîner les stages.

Alice, présentatrice

Bruxelles, c’est l’endroit où on trouve les institutions européennes, de grandes organisations internationales, des lobbies. Et ça, ben ça attire chaque année des milliers de jeunes de l’Europe entière. Mais, au final, je me suis rendu compte que pour beaucoup, beaucoup d’entre eux, la vie après les études, c’était surtout un enchaînement de stages. C’est le cas de Gisela. Elle a terminé son master il y a deux ans et aujourd’hui, ben c’est un peu la galère.

Gisela, stagiaire

Au bout d’un an, en fait, de stage, non rémunéré en plus, je savais qu’il était temps de passer à un premier emploi junior que je n’ai pas trouvé.

Alice, présentatrice

T’as fait combien de stages, en tout, depuis que t’as terminé tes études ?

Gisela, stagiaire

Alors là, c’est mon troisième stage, que je fais. Mais, je suis pas sûre que ce soit le dernier. J’en ai marre d’être stagiaire, en fait.

Alice, présentatrice

À moins d’avoir de la chance ou un profil vraiment spécifique, il faut souvent se montrer très patient avant de trouver un travail. Une patience qui coûte cher quand les stages sont pas rémunérés. Et c’est pourtant le cas de près de la moitié d’entre eux. Résultat, il y en a pas mal qui abandonnent. Par exemple, Andrea. Aujourd’hui, il travaille dans le tourisme en tant que serveur. Mais avant ça, il a travaillé 10 mois pour un lobby. Et du jour au lendemain, il a décidé de claquer la porte.


こちらもお気に召すかもしれません...