Diplôme de français des relations internationales B2 Avancé

Une démocratie féministe est-elle en marche ?

Dans cette interview croisée, les deux invitées utilisent différentes stratégies de réponse.
Regardez et écoutez une dernière fois l’interview et dites à quelle invitée correspond chaque élément.
Un des éléments correspond aux deux invitées.
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
FRI-64-GrandAngle-Feminisme-video
Acquiescer de la tête aux propos de l’autre
Marie-Cécile Naves
Malin Björk
Ancrer sa réponse dans l'expérience personnelle
Marie-Cécile Naves
Malin Björk
Énumérer des éléments pour étoffer son explication
Marie-Cécile Naves
Malin Björk
Expliquer de manière très structurée, presque écrite
Marie-Cécile Naves
Malin Björk
Marquer des hésitations pour trouver le mot juste
Marie-Cécile Naves
Malin Björk
Parler en son nom propre
Marie-Cécile Naves
Malin Björk
Répondre de manière expressive et spontanée
Marie-Cécile Naves
Malin Björk

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Assurez-vous de bien comprendre les différentes typologies de réponse avant de regarder et d’écouter une nouvelle fois l’interview.

Bravo

Vous avez parfaitement analysé la façon dont les deux invitées répondent aux questions de Mohamed Kaci.
Lorsque vous êtes interrogé(e) sur un sujet, que vous ayez pu « répéter » ou non, n’hésitez pas à varier les typologies de réponses.
 
Vous pouvez regarder l’intégralité de l’interview (de 1’08 à 13’40) pour en savoir plus ou regarder les vidéos de la web-émission d’Arte, « Kreatur », sur l’écoféminisme, qui est une des expressions de la démocratie féministe.
Cette activité vous permet d’analyser la façon dont les deux invitées répondent aux questions de Mohamed Kaci.
Lisez la solution et lorsque vous êtes interrogé(e) sur un sujet, que vous ayez pu « répéter » ou non, n’hésitez pas à varier les typologies de réponses.

Vous pouvez regarder l’intégralité de l’interview (de 1’08 à 13’40) pour en savoir plus ou regarder les vidéos de la web-émission d’Arte, « Kreatur », sur l’écoféminisme, qui est une des expressions de la démocratie féministe.
Conception : Hélène Emile, CAVILAM - Alliance Française, avec la CCI Paris Île-de-France
Publié le 23/12/2020 - Modifié le 15/01/2021
Mohamed Kaci, journaliste
Une démocratie féministe est-elle en marche ? Dans le monde, les femmes sont-elles de meilleures cheffes de file que les hommes ? Et qui sont au juste ces démocrates au féminin ? La chercheuse et sociologue française Marie-Cécile Naves s’interroge dans un livre et sur notre plateau. Bonsoir.
Marie-Cécile Naves, chercheuse et sociologue
Bonsoir.
Mohamed Kaci, journaliste
Soyez la bienvenue sur TV5MONDE. Vous êtes l’autrice du livre La démocratie féministe, réinventer le pouvoir . C’est chez Calmann-Lévy. Avec nous également en direct de Bruxelles Malin Björk. Bonsoir. Merci beaucoup d’être avec nous. Vous êtes députée européenne suédoise, membre du Parti de gauche. On va vous entendre dans quelques instants. Marie-Cécile Naves, d’abord, les deux mots sont puissants, juxtaposés, « démocratie », « féministe », qu’est-ce que c’est au juste ?
Marie-Cécile Naves, chercheuse et sociologue
C’est une envie de réfléchir à un monde après Trump, en fait. Le point de départ de ce livre, c’est ça. Réinventer le pouvoir, inventer, créer un pouvoir qui soit ni prédateur sur les autres ni prédateur sur la planète et qui promeuve un leadership respectueux de la science, respectueux des savoirs d’expertise, du savoir citoyen en particulier. Et le féminisme, parmi d’autres sources d’inspiration, peut être un ressort et peut apporter beaucoup de choses pour refonder ce pouvoir-là. Et en particulier à l’heure des crises : des crises sanitaires, des crises environnementales et évidemment de la crise démocratique, on voit qu’il y a un besoin de renouveau qui est exprimé aussi par les citoyens.
Mohamed Kaci, journaliste
Malin Björk, à Bruxelles, donc. Qu’est-ce que ça vous évoque d’ailleurs ce concept de « démocratie féministe », comme ça en l’entendant, rien que de manière… sonore ?
Malin Björk, députée européenne, Parti de gauche
Ben moi j’adore. J’adore ce concept. Je pense qu’il faut le remplir avec des réflexions différentes, venues de différents horizons. Mais évidemment qu’il y a un besoin de repenser la démocratie. Et le féminisme est une pensée, un mouvement, une tradition, un savoir-faire qui pourra apporter beaucoup, notamment quand il s’agit de respect des personnes, du corps, et de l’écologie et de la planète. Donc moi je trouve ça très intéressant comme concept. Et moi je dirais que, moi, j’essaie de faire, dans ma petite échelle, avec les contraintes qu’on a ici au Parlement européen, un peu de démocratie féministe toutes les semaines.

Vous aimerez peut-être