Made in Belgium B2 Avancé

Les bonbons Joris

Écoutez attentivement le reportage puis complétez les mots croisés avec les mots utilisés dans les commentaires.
Écrivez le mot associé à la définition Help on how to respond the exercice
MadeInBelgium-BonbonsJoris-video
Machines utilisées pour fabriquer du béton et également des bonbons.

Elles tournent non-stop dans la fabrique de bonbons.
bétonnières
Plante cultivée comme céréale.

L'amidon en provient.
maïs
Bébés de l'ours.

L'amidon est utilisé pour faire leur forme avec celle des souris, des cerises.
oursons
Personne immense.

La marque Haribo en est un comparé à Joris.
géant
Satisfaits.

Les travailleurs de la fabrique le sont vis-à-vis de leurs bonbons.
fiers
Étagères d'exposition des produits dans un magasin.

Fancine Wyns les regarde pour observer les bonbons dans les grands magasins.
rayons
Amateurs.

Les Belges le sont concernant les bonbons Joris.
friands
Cassé, brisé.

Le groupe Carrefour a "... dessus" c'est-à-dire qu'il est tombé amoureux des bonbons Joris.
craqué
nbOk1 mot(s) correctement orthographié(s)
nbOk2 mot(s) mal accentué(s)
nbKo mot(s) à corriger

Attention

Faites bien attention aux pluriels de certains mots demandés... Attention également aux accents et un des mots possède un tréma « ï ».

Quelques lettres pour vous aider :
1. b.........s
2. m..s
3. o.....s
4. g...t
5. f...s
6. r....s
7. f.....s
8. c....é

Bravo

Vous avez bien retrouvé et orthographié les mots spécifiques du reportage. L'exercice suivant va s'attacher davantage aux images qu'aux commentaires...

Pour tout savoir sur les confiseries, consultez sans attendre cette page !
Prenez le temps de bien observer les mots spécifiques du reportage. L'exercice suivant va s'attacher davantage aux images qu'aux commentaires...

Pour tout savoir sur les confiseries, consultez sans attendre cette page !
Conception : Anne-Philippe Prévost-Wright, Alliance française de Bruxelles-Europe
Publié le 12/09/2014 - Modifié le 21/06/2018
Voix off
On se demande un peu où on est tombé : des bétonnières qui tournent non-stop, une machine des années 60 et une poudre blanche qui s’engouffre partout. Alors même si l’odeur de bonbon est bien présente, on se croirait presque dans une boulangerie !
Hans Van Den Driessche, directeur des bonbons Joris
Alors chaque coffret, il a environ 4 kg d’amidon de maïs pour faire la forme des oursons, des souris, des cerises. C’est pour ça qu’on voit que tout est blanc parce qu’on utilise quand même par heure 3 tonnes de l’amidon* (d’amidon).
Voix off
Nous sommes à Bruxelles, dans une fabrique de bonbons. L’histoire remonte à 1938 lorsque le père de l’actuel patron décide de fabriquer des goûts d’enfance.
Hans Van Den Driessche, directeur des bonbons Joris
Il a commencé avec 50 kg par jour.
Voix off
Où ça ? Il fabriquait où, ici ?
Hans Van Den Driessche, directeur des bonbons Joris
Non, c’était deux rues plus haut, dans la cuisine de sa mère, à l’âge de 16 ans.
Voix off
Aujourd’hui, ce ne sont plus 50 kg par jour mais 7000 kg qui sont fabriqués quotidiennement. Ce qui équivaut à environ 4 fois ce qu’il y a ici, devant nous mais sur le marché actuel ce n’est pas tant que cela si on compare avec le géant allemand de bonbons de la marque Haribo qui produit 1000 fois plus. Aujourd’hui, ce serait donc quasiment impossible de réussir dans ce secteur.
Hans Van Den Driessche, directeur des bonbons Joris
Il faut avoir la place sur le marché parce que maintenant, il y a plusieurs - une dizaine - de marques. Vous devez créer une nouvelle marque, et c’est pas évident d’avoir une certaine* (un certain) pourcentage de ventes dans* (sur) le marché qu’on a maintenant en Belgique.
Voix off
Les travailleurs sont fiers de leurs bonbons. C’est le cas de Francine Wyns qui travaille ici depuis 32 ans.
Francine Wyns, emballeuse
Quand je vais dans les grands magasins, de temps en temps je regarde les rayons, une fois, où les bonbons sont installés, oui.
Voix off
Vous en achetez ?
Francine Wyns, emballeuse
Non ! Ben ici, oui. On en reçoit, alors je vais pas en acheter, hein.
Voix off
Vous en mangez encore beaucoup ?
Francine Wyns, emballeuse
Oui, j’en mange beaucoup. Oui, oui, oui.
Voix off
Beaucoup trop ?
Francine Wyns, emballeuse
Oui, c’est ça !
Voix off
Les bonbons Joris s’exportent peu : 7 % seulement partent à l’exportation par contre les Belges en sont très friands. Début 2013, c’est le groupe Carrefour qui a craqué dessus : Joris est aujourd’hui représenté dans quasiment toutes les grandes surfaces.

Vous aimerez peut-être