Made in Belgium B2 Avancé

Le Derbigum, un isolant pour les toits

Que dire du Derbigum ? Écoutez et regardez la vidéo. Associez les paroles aux bonnes personnes.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
MadeInBelgium-Derbigum-video
Le produit est destiné aux toits plats que l'on trouve en grande quantité dans les zones industrielles.

Michaël Rogge, chef de chantier

Mon grand-père, le fondateur, était un militaire britannique et il a décidé de s'établir en Belgique.

Francis Blake, administrateur général

Le Derbigum est le meilleur produit. Les concurrents sont loin d'atteindre sa qualité.

Gérard Goffin, ouvrier chez Derbigum depuis 31 ans

Même si c’est du bitume, il y a des progrès technologiques et des perspectives d’avenir.

Jérôme Falque, conducteur de ligne

L’entreprise Derbigum tente de mettre au point un bitume plus écologique, 100 % végétal.

Journaliste

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Dans l'exercice, les phrases sont un peu différentes de la vidéo mais les mots-clés sont identiques.


Bravo

Nous vous invitons à faire l'exercice suivant, il porte sur des informations plus précises.
Regardez la solution.
Il est important de bien comprendre cet exercice avant de faire le suivant.

Conception : Muriel Brachet, Alliance française de Bruxelles-Europe
Publié le 16/07/2014 - Modifié le 23/02/2017
Voix off
Pour découvrir le Derbigum, il faut prendre de la hauteur. Nous sommes sur le toit d’un entrepôt à Braine-l’Alleud et ces hommes travaillent depuis un mois, pour le rendre étanche. Ils collent et soudent ces membranes noires destinées aux toitures plates. Et les chantiers ne manquent pas.
Michaël Rogge, chef de chantier
Il y en a énormément. Vous savez, des toitures plates, il y en a beaucoup. Tout ce qui est GB*, et tout, c’est toitures plates. Tout ce qui est souvent dans les zonings industriels, c’est souvent des toitures plates. Ça fait que… Et bon, chez les particuliers, on fait aussi, mais c’est plus souvent des terrasses ou des petites plates-formes quand il y a une annexe, on met du Derbigum bien sûr, dessus.
Voix off
Chaque année, le Derbigum est installé sur 40 000 toits en Belgique. C’est plus de 100 toits par jour. Mais il a aussi du succès à l’étranger : l’aile droite de la Maison-Blanche, le Panthéon, ou encore le Bellagio à Las Vegas, ont tous du Derbigum sur leur toiture. Un produit made in Belgium, fabriqué ici, à Perwez dans le Brabant Wallon.
Avant d’atterrir sur nos toitures, les membranes sont fabriquées sur cette immense machine. Le produit est un mélange de bitume, de polyester, et de fibres de verre. Il doit passer de 200 à 24 degrés en quelques minutes, et ressortir sous la forme de gros rouleaux prêts à l’emploi. Un processus bien rôdé puisque l’entreprise a été fondée en 1932, sous un autre nom, et qu’elle est restée dans les mains de la même famille depuis lors.
Francis Blake, administrateur général de Derbigum
L’entreprise a été créée par mon grand-père, qui a été aidé par deux autres familles. Ça, ça a commencé après la guerre 14-18 puisqu’il était officier dans l’armée, il était officier dans l’armée britannique et décidé de s’installer en Belgique parce qu’il était catholique, et que c’était plus facile pour lui de, c’était plus facile pour lui d’offrir une éducation catholique à ses enfants en Belgique qu’en Angleterre.
Voix off
La suite est une success story. En 80 ans, Derbigum a produit assez de revêtements pour faire 17 fois le tour de l’Équateur sur un mètre de large. Elle emploie plus 300 personnes, des salariés plutôt fiers de leur produit.
Gérard Goffin, ouvrier chez Derbigum depuis 31 ans
On le dit toujours, le Derbigum c’est la Rolls-Royce du rouleau. Pour placer sur les toitures, c’est le meilleur. Ça, il faut rester correct, les concurrents ne sont pas encore à la cheville de Derbigum.
Jérôme Falque, conducteur de ligne
Malgré que c’est du bitume, il y a quand même des avancées technologiques pour certains produits, plus verts je veux dire, et tout ça. Le photovoltaïque sur les autres lignes. Donc, il y a des évolutions et on voit qu’il y a quand même une perspective d’avenir, je veux dire. Malgré que c’est un produit bitumineux, quoi.
Voix off
L’avenir, c’est peut-être dur à croire mais le voilà. Des montagnes de vieux revêtements qui vont avoir une nouvelle vie. Cela fait plus de 20 déjà que Derbigum croit au recyclage et qu’elle investit, en ce sens.
Francis Blake, administrateur général de Derbigum
Alors ceci, c’est un morceau d’une vieille toiture qui a été séparée, recyclée, et qui est arrivée ici et que l’on va recycler. Donc on voit ici que c’est du vieux bitume, mais en fait le bitume c’est un peu comme l’or, on peut lui redonner une vie, éternellement. Quand on sait ce qu’il…, quand on a une connaissance suffisante de ce qu’il y a dans le bitume. Et c’est notre cas.
Voix off
Aujourd’hui, 15 % des matières premières sont issues du recyclage. Et Derbigum travaille aussi à un bitume 100 % végétal. L’entreprise belge a compris que son développement passe forcément par des solutions plus vertes. 
 
*GB : Nom d’une chaîne de grandes surfaces alimentaires belge 

Vous aimerez peut-être