Shamengo B2 Avancé

France : des platines solaires

Si Cédric Carles a fondé le Solar Sound System, c’est par militantisme écologique.
Écoutez le portrait et retrouvez les mots pour parler de ce thème.
Écrivez la ou les bonnes réponses dans les cases Help on how to respond the exercice
Shamengo-Platines-CedricCarles-video
Pourquoi Solar Sound Sytem ?
C’est en se basant sur le constat que les festivals électro en plein air nécessitent de gros groupes électrogènes qui sont très polluants qu’est née l’idée de sonos écolos, alimentées par
l’ énergie solaire.
Comment ça marche ?
Les ingrédients sont simples. Il faut bien sûr une sono qui, au lieu d’être branchée avec une prise électrique, est reliée à un panneau photovoltaïque. Il faut ensuite placer l’installation au soleil pour que ça fonctionne. Évidemment, dès que l’installation est à l’ ombre, ou quand il fait nuit, tout s’arrête.
D’où le besoin de coupler cette première source d’énergie à une énergie mécanique, en ayant recours au vélo. C’est donc le public qui pédale et produit l’énergie suffisante pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit !
Le Solar Sound Système n’a donc jamais recours aux énergies fossiles : c’est un système parfaitement autonome.
nbOk1 mot(s) correctement orthographié(s)
nbOk2 mot(s) mal accentué(s)
nbKo mot(s) à corriger

Attention

Le texte de l’activité est une reformulation, mais il respecte le déroulement de la vidéo. N’hésitez pas à faire des pauses lors de l’écoute.
Faites attention aux accents et aux accords.
Voici un petit indice supplémentaire pour le mot n°7 en 14 lettres : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ ï _ _ _.

Pour vous aider, vous pouvez activer les sous-titres en cliquant sur « cc » sous la vidéo.

Bravo

Vous connaissez maintenant parfaitement le fonctionnement et l’intérêt écologique de Solar Sound System.
Faites la dernière activité pour enrichir votre lexique.
Cette activité vous permet de mieux comprendre certains termes utilisés dans le commentaire.
Lisez la solution, puis faites la dernière activité pour enrichir votre lexique.
Conception : Hélène Emile, CAVILAM – Alliance française
Publié le 10/01/2019 - Modifié le 15/01/2019

Voix off
Cédric Carles, fondateur du Solar Sound System, Paris, France.
La mode des festivals électros en plein air va de pair avec l’utilisation polluante de groupes électrogènes. Ce designer, DJ à ses heures et sensible à l’écologie, s’amuse un jour à imaginer une sono alimentée à l’énergie solaire.
Cédric Carlesfondateur du Solar Sound System
Moi, la première fois que j’ai vu des panneaux solaires, que j’en ai branchés, j’étais assez fasciné. Je vous conseille d’essayer : prenez un panneau photovoltaïque, branchez une sono dessus, voilà, mettez-la au soleil, ça fonctionne. Et vous vous mettez devant, vous faites de l’ombre, ça s’arrête ; vous arrêtez, ça repart. Ça vient de nulle part, ça vient de là-haut, quoi !
Voix off
Son premier prototype fait son apparition en Suisse romande, à l’été 1999.
Cédric Carlesfondateur du Solar Sound System
Comme on faisait des événements de plus en plus longs, on a été forcés en fait de rajouter une autre énergie pour hybrider en fait l’énergie du système. Et du coup les vélos, là, ont pris le relais. Au début, on se posait la question si c’est nous qui allions pédaler, etc., mais assez vite en fait, c’est le public qui pédale, et qui aime pédaler, qui a envie de pédaler, qui s’éclate bien à faire du vélo…
Une utilisatrice
Shamengo !
Cédric Carlesfondateur du Solar Sound System
…Pour générer l’énergie de la fête.
Voix off
Une platine alimentée par un tricycle et des panneaux solaires, le Solar Sound System était né.
Cédric Carlesfondateur du Solar Sound System
J’sais pas combien on a fait d’interviews, mais c’est un truc assez fou. On s’doutait pas en fait de la résonance de ce projet au niveau… même international. On n’avait pas conscience de ce qu’on était en train de faire.
Voix off
Ces sonos écolos ont déjà fait entendre leur voix dans plus de 500 festivals, et la cadence s’accélère.
Cédric Carlesfondateur du Solar Sound System
Des fois en fait, les gens oublient en fait qu’on est sur un système autonome, parce que ça marche très bien, ça marche fort. Et d’un seul coup, paf !, le truc s’arrête, et là, d’un seul coup, il y a une conscientisation collective. Souvent ça génère des sortes d’énergie de publics, comme ça, et là, ça repart sur les vélos. Et c’est reparti, et ça s’arrête plus quoi.
Voix off
Alors, prêts à pédaler à tue-tête pour faire danser les autres ?
 
Participez à l’aventure de nos pionniers « Shamengo ».

Vous aimerez peut-être