7 jours sur la planète B2 Avancé

États-Unis : l'abondance de pétrole plombe les prix

Un drone survole des cuves dans la petite ville de Cushing, en Oklahoma. 
Écoutez le reportage et retrouvez les informations présentes.
Cliquez sur la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
7jours-200515-Petrole-video
L'impact du COVID-19 dans l'industrie pétrolière
{La quantité précise de pétrole stockée dans les cuves}
Le nombre de cuves à Cushing 
Les méthodes de travail de Dale Parrish
{Le nom des entreprises qui stockent du pétrole}
{Le nom des clients de Dale Parrish} 
Les conséquences de la saturation du stockage du pétrole
La construction de nouveaux réservoirs à pétrole à Cushing
nbOk élément(s) correctement sélectionné(s)
nbKo élément(s) sélectionné(s) en trop
nb élément(s) restant à sélectionner

Attention

Lisez attentivement les propositions et concentrez-vous sur leur sens. Il y a 3 élements non présents dans le reportage. 
Pour vous aider, les propositions sont dans l'ordre d'écoute. 

Bravo

Vous avez identifié les informations apportées par le reportage. 
Faites l'activité suivante pour comprendre le reportage plus en détail.
Lisez la solution : elle vous indique les informations apportées par le reportage. 
Faites l'activité suivante pour comprendre le reportage plus en détail.
Conception : Margot Bonvallet, CAVILAM - Alliance Française
Publié le 15/05/2020
Voix off
Malgré la pandémie de COVID-19, le pétrole coule encore à flots. Mais avec l’économie mondiale à l’arrêt et des transports au ralenti, des milliards de litres de brut s’accumulent dans ces cuves en acier. Impossible de savoir précisément combien, cette information est gardée secrète. Elle est capable de faire basculer les marchés financiers, comme le 20 avril dernier, lorsque le baril de brut américain est passé pour la première fois en négatif. Mais c’est pourtant précisément ce que cherche à savoir Dale Parrish avec son drone. Grâce à l’imagerie thermique, il peut voir à travers les cuves. 
Dale Parrish, propriétaire Hover Visions
Nous photographions tous ces réservoirs, quatre fois par semaine, pour que nos clients analysent les données. Au cours de la dernière année, ils sont restés particulièrement vides, et maintenant nous commençons à les voir remplis à 80, 85 % au moins.
Voix off
La ville de Cushing, c’est le carrefour mondial des oléoducs, la quasi-totalité du pétrole du continent américain transite ici, dans près de 400 réservoirs pour une capacité de 12 milliards de litres de brut. Mais dans le secteur du pétrole, des cuves pleines, c’est une catastrophe car cela veut dire que le carburant ne circule plus et dans ce cas-là, les prix s’effondrent et tout le secteur pétrolier avec.
Terry Brannon, directeur des opérations de la ville
Les prix faibles provoquent un effet domino au sein de la communauté. Il y a beaucoup de gens qui travaillent dans l’industrie de la production pétrolière et l’impact financier pour les gens est énorme.
Voix off
Partout dans le monde, les capacités de stockage sont à quasi-saturation et pourraient provoquer un nouveau plongeon du cours du pétrole. À Cushing, on construit de nouveaux réservoirs qui devraient pouvoir stocker encore quelques mois de production d’or noir.

Vous aimerez peut-être