Diplôme de français des relations internationales B1 Intermédiaire

Retours sur un sommet de l'Union africaine

Dans cette confidence de Brigitte Collet, les sentiments et les émotions sont plus importants que les faits. Sélectionnez ceux et celles employés par l'ambassadrice.
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
FRI-MAEDI_Brigitte-Collet-Video
Brigitte Collet ressent de la fierté|reconnaissance|gratitude parce que Madame Zuma et le Premier ministre éthiopien ont exprimé publiquement la reconnaissance|satisfaction|légitimité de l’institution vis-à-vis de la France.
Elle montre aussi de la satisfaction|du mécontentement|des regrets parce que l’ensemble des chefs d’États et de gouvernement ont témoigné de la gratitude|de l’inquiétude|de la fierté vis-à-vis de la France par une déclaration.
Elle souligne qu’elle a vécu un moment fort|historique|personnel quand on lui a rapporté que Dioncouda Traoré avait conclu son discours par « Vive la France ! ».
Cela a été, pour elle et son équipe, une grande émotion|surprise|joie d’entendre ce « Vive la France ! » dans les locaux de l’Union africaine car cette organisation est née suite à la décolonisation (donc au départ de la France des pouvoirs politiques.).
Brigitte Collet conclut en disant que, durant le sommet, elle pense avoir vécu un moment historique|amusant|politique de la relation entre la France et le continent africain.

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Écoutez bien Brigitte Collet. Le texte suit l'ordre de ses propos.

Bravo

Pour bien comprendre le sens des différents sentiments et émotions, vous pouvez utiliser le dictionnaire en ligne de TV5MONDE.
Avec l'exercice suivant, vous réviserez le lexique lié au thème de la diplomatie.
Pour bien comprendre le sens des différents sentiments et émotions, vous pouvez utiliser le dictionnaire en ligne de TV5MONDE.
Avec l'exercice suivant vous réviserez le lexique lié au thème de la diplomatie.
Conception : Paulette Trombetta, CAVILAM - Alliance française avec la CCI Paris Île-de-France
Publié le 02/12/2015 - Modifié le 07/02/2020
Brigitte Collet, Ambassadrice de France en Éthiopie
Alors je suis ambassadrice en Éthiopie et également représentante de la France auprès de l’Union africaine à Addis Abeba.
Ma mission auprès de l’Union africaine est d’exposer les positions, les initiatives françaises sur les sujets débattus par l’Union africaine mais aussi de rendre compte des positions, décisions de l’Union africaine et de ses États membres.
Cette année, naturellement, j’ai été très mobilisée par le Mali, en particulier durant le sommet de l’Union africaine qui s’est tenu fin janvier à Addis Abeba, c’est-à-dire juste quelques semaines après le début de l’intervention militaire française. J’ai eu la fierté de rapporter à Paris qu’à l’ouverture de ce sommet des chefs d’États et de gouvernements de l’Union africaine, aussi bien la présidente de la commission de l’Union africaine, Madame Zuma, que le premier ministre éthiopien, qui préside actuellement l’organisation, ont exprimé publiquement la reconnaissance de l’Institution vis-à-vis de la France pour l’assistance apportée au Mali. J’ai eu aussi la satisfaction de rapporter que, à la fin du sommet, les chefs d’États et de gouvernements ont, dans leur ensemble, par une déclaration, exprimé leur gratitude vis-à-vis de notre pays. Mais il y a eu surtout un moment très fort qui a été celui où, étant dans les couloirs de l’Institution, car c’était une séance à huis clos entre chefs dÉtats et de gouvernements africains uniquement, un collègue africain est venu vers moi pour m’annoncer que le Président de la transition malienne, Dioncounda Traoré, venait de faire un discours devant ses pairs qui s’était conclu par un retentissant « Vive la France ! ». Et je dois dire que pour moi et mon équipe, ça a été naturellement un moment de grande émotion d’entendre ce « Vive la France ! » prononcé dans l’enceinte de l’Union africaine qui est une institution qui est née de la décolonisation.
Je dirais que j’ai eu le sentiment, durant ces quelques jours du sommet de l’UA, de vivre un moment assez historique dans la relation entre la France et le continent africain.

Vous aimerez peut-être