Diplôme de français des relations internationales B1 Intermédiaire

Quand la jeunesse africaine s'implique en politique

Quels sont donc les mouvements citoyens qui émergent en Afrique et d’où viennent-ils ?
Écoutez attentivement la première partie de l’extrait (de 0’00 à 0’43) et rendez à chaque pays son mouvement puis reconstituez la chronologie de ce « phénomène mondial ».
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
FRI-B1-EtSiVousMeDisiezLaVerite-EnjeuxAfrique-Video
Quels sont les mouvements citoyens donnés en exemples ?
- Le mouvement Y en a marre, au Sénégal
- Le mouvement Le Balai Citoyen, au Burkina Faso
- Le mouvement Filimbi, en République démocratique du Congo

Où ont-ils trouvé leur origine ?
Cette « contestation est née dans les pays de l’Est. En 2008, avec la crise économique, elle a gagné les pays du Sud (par exemple la Grèce) puis elle a touché des pays comme la Tunisie ou le Maroc, un mouvement qu’on a appelé le Printemps arabe.

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

N’hésitez pas à faire des pauses quand vous écoutez l’extrait.

Bravo

Vous connaissez maintenant un peu mieux les mouvements citoyens qui montrent que la politique du continent africain est en pleine évolution.
Passez à l’activité suivante pour mieux connaître cette jeunesse qui semble vouloir prendre son destin en main.
Cette activité vous permet de comprendre quels sont les mouvements citoyens au cœur de cet entretien et comment ils sont nés.
Lisez la solution puis faites l’activité suivante pour mieux connaître cette jeunesse qui semble vouloir prendre son destin en main.
Conception : Hélène Emile, CAVILAM - Alliance française, avec la CCI Paris Île-de-France
Publié le 20/07/2016 - Modifié le 07/02/2020
Denise Epoté, présentatrice
Quelle analyse faites-vous, Mohamed Tozy, de l’irruption de la jeunesse africaine aujourd’hui sur la scène politique ? On l’a vu au Sénégal avec le mouvement Y en a marre, on l’a vu au Burkina Faso avec le Balai Citoyen, et puis même récemment en RDC avec le mouvement Filimbi, et on peut même aussi l’évoquer pour le cas du Burundi il y a quelques semaines.
Mohamed Tozy, politologue, Maroc
Je pense qu’on est dans un mouvement assez général donc qui a démarré dans les pays de l’Est en Europe, qui a couvert après la crise de 2008 les pays du Sud – la Grèce, l’Italie, l’Espagne – et puis qui a débouché sur le Printemps arabe…
Denise Epoté, présentatrice
En Tunisie et en Égypte.
Mohamed Tozy, politologue, Maroc
En Tunisie, en Égypte, au Yémen, au Maroc, et cætera. Et je pense que c’est un peu ce…
Denise Epoté, présentatrice
C’est un phénomène mondial.
Mohamed Tozy, politologue, Maroc
C’est un phénomène mondial. C’est… on est face à une jeunesse connectée, une jeunesse connectée qui partage un certain nombre de valeurs qui sont circulées physiquement, circulent virtuellement de façon assez rapide. Et je pense qu’elle est en train de forger un horizon commun qui rend le conflit avec les ancêtres, avec… c’est-à-dire un conflit entre les cadets et les séniors…
Denise Epoté, présentatrice
Les gouvernants notamment.
Mohamed Tozy, politologue, Maroc
À tous les niveaux, même qui ne sont pas gouvernants…
Denise Epoté, présentatrice
Oui. C’est un conflit de générations.
Mohamed Tozy, politologue, Maroc
Ah oui entre les cadets et les séniors qui est assez important. Les cadets sont mieux instruits, mieux connectés, mieux formés et du coup, on le voit à tous les niveaux. Même dans des domaines disons qu’on ne pense pas, même au niveau religieux, c’est-à-dire au niveau au niveau politique, au niveau économique. C’est quelque chose qui est dans l’ordre des choses – on l’oublie assez souvent – parce qu’au moment des indépendances dans la fin des années 1950, les années 1960, ceux qui ont pris le pouvoir, c’était des jeunes. Ils sont toujours là, ils sont trop vieux…
Denise Epoté, présentatrice
Ils sont encore au pouvoir.
Mohamed Tozy, politologue, Maroc
Mais la moyenne d’âge des élites à la fin des années 1950 c’était entre 25 et 30 ans donc… Y compris dans des pays comme le Maroc ou l’Algérie.

Vous aimerez peut-être