Mieux se comprendre B1 Intermédiaire

L'utilisation du silence

Selon Richard Lewis, le silence n'a pas la même signification dans toutes les cultures. Signe d'incompréhension pour certains, signe d'attention pour d'autres.
Regardez l'animation et faites appel à vos capacités de déduction pour sélectionner les élements corrects.

IEAP-M3-Silence-Utilisation-video

Dans une culture à dominante extravertie
Le silence peut être mal perçu.
L’interruption est signe d’attention, d’intérêt.
Une personne de cette culture devra donc veiller à respecter le silence d'interlocuteurs issus d'autres cultures.
Dans une culture à dominante introvertie
Le silence est signe de réflexion, il rythme le dialogue.
L’interruption est mal perçue.
Une personne de cette culture devra avoir conscience de l’impact de son silence face à un interlocuteur extraverti.
Céline Savin, CAVILAM - Alliance française avec Frank Lavadoux, IEAP

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Pour réaliser cette activité, servez-vous de ce que vous avez appris dans les activités précédentes et utilisez le dictionnaire pour bien comprendre les propositions.
Il y a trois affirmations à glisser dans chaque colonne.

Bravo

Vous avez bien compris la différence dans l’utilisation du silence selon les cultures à dominante introvertie et extravertie.

Et vous, votre culture est-elle à dominante extravertie ou introvertie ?
À titre personnel, comment vivez-vous les moments de silence au cours d’une discussion ?
Consultez la solution. L’utilisation du silence varie selon les cultures.

Et vous, votre culture est-elle à dominante extravertie ou introvertie ?
À titre personnel, comment vivez-vous les moments de silence au cours d’une discussion ?
Selon Richard Lewis, le silence n’a pas la même signification dans toutes les cultures. Tandis qu’il est un signe d’incompréhension pour certains, il représente pour d’autres un signe d’attention.
Observez les lignes de fréquence correspondant à chaque version du dialogue écouté.

Gilles
Les hommes sont lâches, ils refusent de voir les problèmes chez eux, ils veulent continuer à croire que tout va bien. Les femmes, elles, ne détournent pas la tête. 
 
Lisa
Écris ça dans ton prochain livre, tu gagneras des lectrices. 
 
Gilles
Les femmes affrontent les problèmes, Lisa, mais elles ont tendance à croire qu'elles sont elles-mêmes le problème, que l'usure du couple tient à l'usure de leur séduction, elles s'estiment responsables, coupables, elles ramènent tout à elles. 
 
Lisa
Les hommes pêchent par égoïsme, les femmes par égocentrisme. 
 
Gilles
Un partout. Match nul. 
 

Vous aimerez peut-être