Bon appétit ! B1 Intermédiaire

Les secrets du pain au chocolat

Voici un extrait de l'émission Version française. Vous allez découvrir un produit traditionnel français : le pain au chocolat ! Écoutez le reportage jusqu'à 00'49 et faites les bonnes associations.

Gastronomie-VF-PainAuChocolat-Video

Pour moi c'est l'enfance, le goûter...
C'est le moment où on sort de l'école et on va retrouver les potes (amis).
Seulement 20 % des artisans boulangers fabriquent leurs pains au chocolat.
Des boulangeries pour les adeptes de viennoiseries (pain au chocolat, croissant, etc.)
C'est un pur instant de gourmandise !
Émilie Lehr, formatrice labellisée TV5MONDE

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

L'exercice ne porte que sur la première partie du reportage.
Faites une seconde écoute en faisant des pauses à chaque fois que vous repérez une image.

Des mots difficiles ? Cliquez deux fois pour obtenir une traduction.

Bravo

C'est bien ! Le pain au chocolat rappelle donc des souvenirs à Christophe, l'artisan boulanger.
Et vous, associez-vous un produit alimentaire à votre enfance, au goûter ? 

Dans l'exercice suivant, vous allez travailler sur les étapes de préparation du pain au chocolat.
Cet exercice vous permettait de travailler sur la première partie du reportage.
Lisez encore une fois les 5 phrases de l'exercice.

L'exercice suivant porte sur les étapes de préparation du pain au chocolat.
Christophe Vasseur, Chef boulanger

Ah, le pain au chocolat pour moi c’est l’enfance, c’est le goûter, c’est le moment béni où on sort de l’école et on va retrouver la maison, les potes. Et puis on passe par la boulangerie où ça sent jusque dans la rue. Et voilà, et on s’achète des chocolatines qui sortent du four ! Ça c’est magique.

La journaliste

Deux hommes de passion, deux artisans boulangers, qui ont associé leur savoir-faire à leur amour de la tradition et du goût, pour fabriquer des pains au chocolat d’exception.

 

Fabrice Le Bourdat, Chef boulanger-pâtissier

Nous on se bat pour l’artisanat, et nous sommes plus que 20 % en France au niveau des artisans pâtissiers boulangers à fabriquer notre viennoiserie.

La journaliste

Chez Blé sucré dans le 12ème arrondissement de Paris, comme chez Du pain et des idées dans le 10ème, tout est mis en œuvre pour offrir aux adeptes de viennoiseries un pur instant de gourmandise. Ils nous ouvrent les portes de leurs ateliers et nous confient les secrets de fabrication du fameux pain au chocolat. Décryptage.

Pour fabriquer le pain au chocolat, rien de sorcier en apparence. Mélanger la farine, le sel, du sucre, de la levure, de l'eau et du lait. Si certains laissent le mélange au robot, d'autres préfèrent se muscler les bras avec le traditionnel fouet de grand-mère. Ensuite, chacun sa recette. Si chez Du pain et des idées on pétrit la pâte, Fabrice Le Bourdat, quant à lui, l'enveloppe dans un papier film. 

 

Fabrice Le Bourdat, Chef boulanger-pâtissier

C'est ce qu'on appelle donc la détrempe. On va bien la filmer pour pas que ça croûte.

La journaliste

La détrempe est en réalité la pâte qui sert également à la fabrication du croissant à laquelle Christophe Vasseur rajoute du beurre pour encore plus de gourmandise. Le pétrin est alors placé au réfrigérateur pendant plus d'une journée. C'est l'étape de la fermentation qui permet aux arômes de se développer. Amis du cholestérol bonjour, vient maintenant la phase d'intégration du beurre, et on n’y va pas de main morte. Adepte de régime hypocalorique, s'abstenir. Christophe Vasseur, comme Fabrice Le Gourdat, procède ensuite à un savant pliage qui va donner au pain au chocolat son joli feuilletage et sa touche croustillante. Avec la bicyclette, nos artisans boulangers découpent des parts régulières dans la pâte qui en un coup de main habile se transforme sous nos yeux en une vingtaine de petits pains au chocolat. Quelques heures supplémentaires de maturation en chambre humide plus tard, la magie opère. Ne reste alors plus qu'à badigeonner la chromatine d'œuf pour que la robe dore à la cuisson. 

 

Vous aimerez peut-être