Coup de pouce pour la planète B1 Intermédiaire

La nouvelle vie des déchets

Écoutez le reportage et dites si ces affirmations sont vraies, fausses ou non données.

CoupDePouce-BriqueVegetaux-Video


           Vrai
Les composants habituels d'une brique sont l'eau, le sable et l'argile.
La fabrication de cette brique d'un type nouveau est économe en énergie.
Le chercheur pionnier de cette science de la valorisation est originaire du Congo.

           Faux
Le mélange de déchets agricoles et d'argile rend le matériau plus résistant.
Le laboratoire travaille aujourd'hui avec une vingtaine de pays.
Les États-Unis ont été les premiers à comprendre l'intérêt d'un tel recyclage.

       Non donné
Le laboratoire va se spécialiser dans l'extraction de métaux précieux.
Des laboratoires de ce type seront prochainement construits en Chine et au Brésil.
Robert Angéniol, CAVILAM – Alliance française

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

L'argile est une roche sédimentaire dont on fait des pots, des vases, etc.
Si vous avez des difficultés de vocabulaire, vous pouvez consulter le dictionnaire en ligne de TV5MONDE.

Bravo

Vous avez bien compris ce reportage, jusque dans ses détails. L'exercice suivant vous permettra de vérifier votre compréhension de quelques expressions idiomatiques.
Lisez la correction pour comprendre ce reportage jusque dans ses détails.

Correction des réponses fausses :
Le mélange de déchets agricoles et d'argile rend le matériau plus résistant. ⇒ isolant
Le laboratoire travaille aujourd'hui avec une vingtaine de pays. ⇒ le Brésil, la Chine et les États-Unis
Les États-Unis ont été les premiers à comprendre l'intérêt d'un tel recyclage. ⇒ Finalement, les États-Unis commencent à comprendre que l’extraction de métaux et d’énergie, en provenance de la biomasse et des déchets, est une voie d’avenir.

David Delos, présentateur
On vous parle souvent du recyclage dans Coup de pouce pour la planète, mais là on touche à l’ultime, c’est même de la science. Un laboratoire a réussi le tour de force d’extraire les minéraux de la biomasse* et des déchets industriels.
Le « Coup de pouce » de la semaine nous vient de nos confrères de France 3, il est signé Marc Savineau et Federico Nicotra.
Voix off
Cette brique n’est plus un bloc de terre cuite. Dans les mains de ces chercheurs, c’est un matériau de haute technologie.
Ange Nzihou, directeur de la recherche Mines - Albi
Dans cette brique, il y a normalement de l’eau, du sable et de l’argile, sauf que là, on a rajouté des ressources végétales pour améliorer les propriétés.
Voix off
En mélangeant des déchets agricoles à l’argile, le matériau sera plus isolant et sa fabrication consommera moins d’énergie. Cette technologie est le fruit d’une nouvelle science, inventée dans ce laboratoire. Grâce à cette machine, on peut transformer une pollution en richesse.
Ange Nzihou, directeur de la recherche Mines - Albi
Ce sont des traverses de chemin de fer, du bois pollué, qu’on va traiter pour récupérer l’énergie et les métaux.
Voix off
Et ces métaux précieux seront revendus à prix d’or. Ce savoir-faire est reconnu dans le monde entier et le Centre travaille avec le Brésil, la Chine et les États-Unis.
Marco J. Castaldi, professeur à l’Université de New York City College
Finalement, les États-Unis commencent à comprendre que l’extraction de métaux et d’énergie, en provenance de la biomasse et des déchets, est une voie d’avenir.
Voix off
Originaire du Congo, ce chercheur est connu pour être le pionnier de cette science de la valorisation des déchets industriels, une version concrète du développement durable.
 
* Le terme de biomasse désigne l'ensemble des matières organiques d'origine végétale (algues incluses), animale ou fongique (champignons) pouvant devenir source d'énergie par combustion (ex : bois énergie), après méthanisation (biogaz) ou après de nouvelles transformations chimiques (agrocarburant). (Wikipédia)

Vous aimerez peut-être