L'Instant mode B1 Intermédiaire

La mode évolue !

Retrouvez les mots exacts utilisés pour décrire des symboles, des styles et des changements ! Écoutez la vidéo et choisissez le mot correct.
Choisissez la réponse dans le menu déroulant Help on how to respond the exercice
Mode-TendanceXXI-Mariee-video
*Les symboles*
Le blanc est associé|lié aux enterrements et aux deuils, puis à la pureté. 
Aujourd'hui, la robe de mariée est le symbole|l'emblème des défilés de haute couture. 
*Les couleurs, les matières et les coupes*
Au Moyen Âge, la robe de mariée est de couleur|colorant rouge avec des bordures en fourrure|satin
En 1840, la reine Victoria porte une robe forme princesse|reine, en satin|fourrure, orné de dentelle|broderie.
*Les changements*
Le blanc s'est imposé|exposé très récemment. 
La reine Victoria bouscule|change les codes du mariage. 
 

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Faites de pauses en écoutant la vidéo.
Essayez encore une fois !

Bravo

Vous savez expliquer les évolutions de la robe de mariée avec précision.
Dans l'exercice 4, vous allez travailler sur les expressions de temps. Elles sont importantes pour décrire une évolution et des changements !
Lisez les solutions et comprenez ces précisions concernant les évolutions de la robe de mariée.
Dans l'exercice 4, vous allez travailler sur les expressions de temps. Elles sont importantes pour décrire une évolution !
Conception : Émilie Lehr, formatrice labellisée TV5MONDE
Publié le 23/10/2019
Saviez-vous que la robe de mariée était à l’origine colorée et que le blanc ne s’est imposé que très récemment ?
Et si on vous disait que le bleu, le rouge et même le vert s’invitaient sur votre robe de mariée ? Une chose impensable pour beaucoup de personnes mais voilà. Le blanc, associé à la pureté, n’a pas toujours été la couleur des mariées. Alors pourquoi se marie-t-on en blanc ?
Si on remonte au Moyen Âge, on peut s’apercevoir que les robes des mariées étaient de couleur souvent rouge avec des bordures de fourrure d’hermine blanche, animal de compagnie des dames de la cour. À cette époque, le rouge et le noir sont les couleurs les plus employées par les teinturiers, et pour cause, la garance des couturiers, plante de la famille des Rubiacées qui est utilisée pour ces teintures, est le colorant le plus résistant à l’eau, à l’air, mais aussi à la lumière.
Ainsi, les mariés des milieux populaires optent pour des robes de couleur pour pouvoir les remettre lors d’autres cérémonies. Bien souvent, seuls les bourgeois portent des robes blanches car ils ont les moyens d’acheter plusieurs robes et surtout d’en changer.
Mais voilà, en 1558, Marie Stuart, reine d’Écosse, se marie au futur roi de France, François II, et décide de porter une robe blanche. C’est alors la première noble à se marier en blanc. Mais comme à l’époque le blanc est associé aux enterrements et aux deuils, elle est accusée d’avoir jeté un sort à son mari qui, par malchance, décéda deux ans après ce mariage. Coïncidence, allez savoir !
Pour donner ses lettres de noblesse au blanc, il faut attendre le mariage d’une noble, ça tombe bien, et pas n’importe laquelle, celui de la reine Victoria. En 1840, elle bouscule les codes du mariage en portant une robe forme princesse en satin ornée de dentelles, accompagnée d’une traîne, le tout en blanc. Le succès est tel qu’elle devient l’exemple à suivre.
Après cela, la robe blanche s’étend aux classes aisées et aux classes populaires.
De nos jours, la robe de mariée est le symbole de clôture des défilés de haute couture. Rouge, violet et vert, de Valentino à Elie Saab, les créateurs ne manquent pas d’imagination, lorsqu’il s’agit surtout de ne pas faire comme tout le monde.

Vous aimerez peut-être