Diplôme de français des relations internationales B1 Intermédiaire

La diplomatie vaticane

Combien y a-t-il de catholiques dans le monde ? Comment évoluent les chiffres selon les continents ? Réécoutez le reportage à partir de 1'25'' et répondez aux questions.
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice

FRI-B1-Geopolitis-Vatican-Video
Combien il y a de catholiques dans le monde ? ( 2 réponses )
8 % 
18%
Depuis un siècle, la proportion a fortement augmenté.
La proportion est restée plus ou moins la même qu'il y a 100 ans.
Comment a évolué la proportion des catholiques européens ? ( 2 réponses )
Actuellement, ils représentent plus de la moitié des catholiques.
Aujourd'hui, moins de 25% des catholiques sont européens.
Il y a 100 ans, les deux tiers des catholiques du monde vivaient en Europe.
En 1910, deux tiers des européens étaient catholiques.
Qu'en est-il des catholiques latino-américains ? ( 2 réponses )
Ils représentent, à l'heure actuelle, la plus grande proportion des catholiques du monde.
Ils comptent pour plus de la moitié des catholiques dans le monde.
En 1910, ils représentaient deux tiers des catholiques du monde.
Il y a un siècle, ils constituaient près d'un quart des catholiques du monde.
Dans le reste du monde, comment ont évolué les populations catholiques ? ( 2 réponses )
En Afrique, la proportion des catholiques a augmenté autant qu'en Amérique latine.
L'Église tire ses forces vives aussi bien en Amérique latine qu'en Afrique.
La proportion de catholiques en Asie n'a pas augmenté.
Sauf en Europe, la proportion de catholiques est plus petite que dans le passé.

Comment se positionnent les Philippines dans la répartition des catholiques ? ( 2 réponses )
Il y a 25 millions de catholiques aux Philippines.
Il y a 85 millions de catholiques aux Philippines.
Le nombre de catholiques aux Philippines est le double de celui de la France.
Le nombre de catholiques aux Philippines est le triple de celui de la France.

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Réécoutez l'extrait et faites des pauses si nécessaire. Cliquez sur les images pour vous aider à retrouver les informations dans la vidéo.

Bravo

Vous avez compris les chiffres cités dans la vidéo.
Passez à l'exercice 4 pour tester votre connaissance du lexique religieux utilisé dans le reportage.
Lisez les solutions pour comprendre l'évolution de la représentation des Chrétiens dans le monde.
Passez à l'exercice 4 pour tester votre connaissance du lexique religieux utilisé dans le reportage.
Conception : Samira El Azzimani, Alliance française de Bruxelles-Europe avec le français des affaires, CCI Paris-Île-de-France
Publié le 12/11/2019 - Modifié le 07/02/2020
[Diplomatie active]
Voix off

Dans les coulisses de la diplomatie vaticane, un Suisse, le cardinal Kurt Koch, joue un rôle essentiel aux côtés du pape.
Cet homme de l’ombre était présent à Cuba en 2016 lors de la rencontre historique entre François et le patriarche de l’Église orthodoxe de Russie.
La diplomatie vaticane, discrète mais efficace, est fortement impliquée dans le dégel des relations entre Cuba et les États-Unis. Ce rapprochement débouchera sur la visite du président américain Barack Obama à la Havane en avril 2016.
L’accord de paix historique en Colombie avec les FARC après 52 ans de guerre civile, c’est là encore le résultat d’une fine et patiente médiation des émissaires de l’Église.
Partout, inlassablement, le pape appelle à l’apaisement.
Le pape François
Aujourd’hui, nous implorons les fruits de la paix pour le monde entier, à commencer par la bien-aimée et tourmentée Syrie, dont la population est épuisée par une guerre qui ne voit pas de fin
Voix off
Et puis, toujours, en point de mire, la défense des chrétiens. C’est ainsi que le Saint-Père se rend en Égypte en avril 2017 après des attaques meurtrières contre des églises coptes. Une visite sous haute tension.
[Réveil latino-américain]
Voix off
Deuxièmes derrière les musulmans, les catholiques représentent 18 % de la population mondiale, une proportion relativement stable depuis un siècle. Mais le centre de gravité de l’Église catholique a sensiblement évolué dans le fil de la démographie mondiale.
Devant les Nations unies, à New-York en 2015, le pape François a choisi l’espagnol pour son discours officiel. C’est un symbole fort pour le premier pape latino-américain de l’histoire, le signe aussi d’une évolution profonde. En 1910, 65 %, les deux tiers de tous les catholiques étaient des Européens. Les Européens ne représentent, aujourd’hui, plus que 22 %. 40 % des catholiques sont désormais latino-américains contre seulement 24 %, il y a un siècle. C’est en Amérique latine que l’Église puise désormais l’essentiel de ses forces vives mais aussi en Afrique, 17 %. Le poids de l’Asie augmente également à 11 %. Rien qu’aux Philippines, on recense 85 millions de catholiques, deux fois plus qu’en France. Ce glissement du centre de gravité de l’Église se traduit progressivement dans le collège des cardinaux. Les Latino-américains y talonnent désormais les Italiens qui sont encore majoritaires, mais ce n’est plus pour l’éternité.

Vous aimerez peut-être