7 jours sur la planète B1 Intermédiaire

La carte fait de la résistance

« Les années passent, mais la tradition (de la carte de vœux) résiste ». Mais comment ?
Écoutez le reportage et remettez les questions dans l’ordre.
7jours-190111-CarteVoeux-video


Pourquoi et pour qui acheter quelles cartes ?
Comment les cartes de vœux se vendent-elles en papeterie ?
Qu’envoyait-on avant ?
Quel type de cartes envoie-t-on beaucoup aujourd’hui ?
Quel est l’intérêt des cartes personnalisées ?
Au fait, jusqu’à quand peut-on envoyer ses cartes ?
Hélène Emile, CAVILAM - Alliance Française

Certaines phrases sont correctement ordonnées entre elles et nous les regroupons pour la suite de l'exercice.

Attention

Relisez les questions avant d’écouter une nouvelle fois le reportage.
N’hésitez pas à faire des pauses pour pouvoir répondre plus facilement.

Bravo

Vous avez parfaitement retrouvé la structure du reportage.
Faites les activités suivantes pour en savoir plus sur cette tradition.
Cette activité vous permet d’avoir une vue générale du reportage.
Lisez la solution, puis faites les activités suivantes pour en savoir plus sur cette tradition.
Voix off
Les années passent, mais la tradition résiste. La bonne vieille carte de vœux, celle qui fait toujours plaisir, reste un grand classique.
Première femme interviewée
C’est beaucoup plus sympa de recevoir quelque chose chez soi qui est… de… physique, ça rappelle un petit peu les années où justement on n’avait pas de digital et c’était beaucoup plus sympa et personnel.
Seconde femme interviewée
J’adore l’éléphant, là. Je le trouve assez sympathique. Ça, l’ami qui aime les chouettes. Bon, j’ai… là, en ce moment, les petites filles, les licornes, mais c’est un truc de fou !
Voix off
Face aux SMS, aux réseaux sociaux, curieusement, le papier ne se démode pas. 
Kevin Jacmaire, responsable papeterie 
Y a toujours des personnes qui cherchent à envoyer des cartes de vœux pour faire plaisir à la famille et aux amis, même pour y glisser un petit billet.
Journaliste (en voix off)
Et vous en vendez beaucoup à cette période-là, vous ?
Kevin Jacmaire, responsable papeterie
Ah oui ! Tout le temps, oui. C’est notre plus gros chiffre d’affaires pendant cette période, c’est la carte. La carte, ouais, la carte, la carte, la carte.
Voix off
Il y a bien eu quelques fantaisies parfois, un peu mièvres [1] même dans les années 1920 ou 1930, mais, jusqu’aux années 1980, on utilisait surtout des cartes de visite sans fioritures [2].
Voix d’archives
C’est par centaines de mille que chaque jour les mignonnettes, traduisez cartes de vœux, furent oblitérées [3], triées, expédiées…
Voix off
Un Français sur quatre envoie encore ses vœux par la poste aujourd’hui. Des vœux qui suivent l’air du temps. On peut créer soi-même sur Internet sa carte personnalisée, en y ajoutant des photos, par exemple.
Fish Pinto, imprimeur
Je viens de recevoir une commande. Donc, c’est une carte que nous allons donc imprimer.
Voix off
Du sur mesure, entre trois ou quatre euros [4] l’exemplaire, envoi compris. Une option qui séduit de plus en plus. Rien qu’ici, 100 000 cartes de vœux sont imprimées chaque année. 
Loris Olivier, cofondateur de dromadaire.com 
On va s’impliquer beaucoup plus, avec de la personnalisation, avec le fait de mettre des photos, de passer du temps sur le texte, en pensant très fort à la personne qui va les [5] recevoir et le plaisir que ça va lui donner.
Voix off
Et pas de panique : pour trouver le bon modèle, vous avez jusqu’au 31 janvier.
 
_________________
Vocabulaire à retrouver dans l’application 7 jours sur la planète : billet, chiffre, classique, commande, créer, exemplaire, modèle, période, plaisir, résister, tradition, trier.
 
[1] Qui manque de vitalité, de naturel
[2] Décorations, ornements
[3] Tamponnées (sur le timbre)
[4] Entre trois et quatre euros
[5] Il devrait dire « la recevoir » (en général, on envoie une seule carte à une personne)
 

Vous aimerez peut-être