Destination Francophonie B1 Intermédiaire

Destination Amman

Aujourd'hui, visitez Amman, la capitale de la Jordanie.
Écoutez Ivan Kabacoff présenter cette ville.
Retrouvez l'élément culturel qui correspond à chaque description.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
DF-Amman-Jordanie-video
C'est l'autre nom donné à Amman pour la décrire : la ville blanche
C'est la manière dont on la surnommait avant à cause de ses nombreuses collines : la Rome de l'Orient
Ce sont les marchés typiques d'Amman : les souks
C'est le nom d'un restaurant très populaire de la ville : Habibah
C'est une pâtisserie à base de fromage, de pistaches et de sucre : le kunafeh
C'est un endroit pour les entreprises au cœur de la ville : le quartier des affaires

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Réécoutez plus spécialement le début de l'émission, jusqu'à 1'23.
Les descriptions proposées dans l'exercice sont dans l'ordre d'écoute.
Aidez-vous des images pour vous repérer dans la vidéo.

Bravo

Amman est une ville très riche au niveau culturel. Elle se développe aussi au niveau linguistique, comme vous le verrez dans l'exercice 2.
Amman est une ville très riche au niveau culturel. Elle se développe aussi au niveau linguistique, comme vous le verrez dans l'exercice 2.
Conception : Sabrina Fecchio, Alliance française de Bruxelles-Europe
Publié le 15/06/2020
Ivan Kabacoff (en voix off), présentateur
Cette semaine, Destination Francophonie vous emmène à Amman, la capitale de la Jordanie. 
Ivan Kabacoff
Bonjour. Bienvenue dans la ville blanche, bienvenue à Amman. C’est aussi une ville toute en pentes, vous voyez. Car oui, dès l’Antiquité, on disait d’Amman que c’était la Rome de l’Orient car elle aussi était entourée de sept collines.
Ivan Kabacoff (en voix off)
Aujourd’hui, il y en a dix-neuf et on se laisse emporter par la foule en montée et en descente à travers le labyrinthe de ses souks, et au milieu de la circulation chaotique. Et quand vous êtes perdu, ce n’est pas difficile si vous ne parlez pas arabe, vous pouvez toujours demander votre chemin en anglais.
Ivan Kabacoff
You know the restaurant Habibah ? This way ? Thank you. Habibah, c’est le meilleur endroit à Amman pour manger le kunafeh. Alors le kunafeh, c’est du fromage, de la pistache et du sucre. C’est bon pour le régime. Merci, merci ! Bon ça, c’est bien calorique mais alors qu’est-ce que c’est bon ! Alors, que les Jordaniens soient anglophones, et bien ça, c’est tout à fait normal. Ils apprennent tous l’anglais à l’école primaire. Contrairement au français qui lui, n’est pas une langue obligatoire. Même si c’est la seconde langue étudiée ici en Jordanie, et bien elle est toujours vue comme une langue chic, prestigieuse, presqu’un marqueur social, mais pas du tout comme une langue utile.
Ivan Kabacoff (en voix off)
Mais vous allez le voir, ce n’est pas toujours le cas.
Ivan Kabacoff
Le français, c’est la vie ! Et toute cette semaine, les Jordaniens se pressent à la French week, la Semaine française organisée ici sur le grand boulevard, en plein cœur du quartier d’affaires d’Amman.  Bonjour Ibrahim.  
Ibrahim Kattan, directeur de la chambre de commerce franco-jordanienne
Bonjour !
Ivan Kabacoff
Qu’est-ce que c’est que la French week ?
Ibrahim Kattan
La French week, c’est un événement qu’on organise déjà pour la cinquième fois. C’est pour montrer un peu qu’est-ce qui se passe en France, les entreprises françaises qui travaillent en Jordanie, et un peu l’art de vivre…
Ivan Kabacoff
Pourquoi c’est important de montrer la présence française ici, en plein cœur d’Amman ? 
Ibrahim Kattan
C’est très important parce que la France est l’investisseur européen le plus important en Jordanie. Les entreprises françaises donnent du boulot pour à peu près dix mille Jordaniens, alors c’est important.
Ivan Kabacoff
Et le français, est-ce que c’est un plus pour trouver du travail ici en Jordanie ?
Ibrahim Kattan
Sans doute, sans doute. C’est un plus, c’est très important et les entreprises françaises souhaitent trouver des employés qui parlent le français évidemment. Ça ouvre les portes.
Ivan Kabacoff
Ah ! Le stand du fromage. Bonjour ! Vous avez pas besoin d’un coup de main ? Si ? Ah, super, on y va. Fromage français, qui veut mes fromages français ? Ils sont frais, ils sont français ! Qui veut mes fromages ?
Sophie Bel, conseillère de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France en Jordanie
Salut Ivan ! Comment vas-tu ?
Ivan Kabacoff
Salut Sophie ! Tu vois, je m’occupe du stand fromage français, ici à la Semaine française.
Sophie Bel
Je vois !
Ivan Kabacoff
Dis-moi Sophie, Ibrahim m’a dit tout à l’heure que de plus en plus d’entreprises françaises recrutaient des Francophones. C’est vrai ?
Sophie Bel
Écoute, la tendance est vraie. En tous cas, ce que je peux te dire pour sûr, c’est qu’à compétences égales, les entreprises françaises privilégieront des Jordaniens parfaitement francophones.
Ivan Kabacoff
Donc l’enseignement du français, lui, ici en Jordanie, il se développe ?
Sophie Bel
La langue française se porte bien. Tu as déjà quarante mille écoliers jordaniens qui étudient le français dans les écoles publiques ou privées en Jordanie, et puis tu as l’École française qui attire de plus en plus de Jordaniens. Et d’ailleurs, je te conseille vraiment de venir à l’École française demain matin, tu pourras constater toi-même.
Ivan Kabacoff
Et d’ici là, on profite de la Semaine française, ici, à Amman.
Sophie Bel
Merci Ivan.

Vous aimerez peut-être