C'est ça l'Europe ?! B1 Intermédiaire

Chloé et la politique

Chloé est une citoyenne engagée qui aime toutefois rire des politiques. Retrouvez-la dans ce film d'animation puis choisissez dans les menus déroulants les informations correctes.

CCE-Chloe-politique-video

Chloé se trouve avec des copines|collègues|membres de sa famille et a décidé de faire un jeu de rôle|de discuter|d'organiser un débat sur le thème : « les politiques|les partis politiques|le vote obligatoire ».

Chloé joue le rôle de deux politiques|d'un politique|de trois politiques et ses copines rient puis se fâchent|rient de bon cœur|se mettent en colère.

Chloé et ses copines décident de partager leurs idées|ne plus voter|critiquer les politiques.
Chloé joue le rôle de l'Europe|la statue de la liberté|la justice qui n'est pas d'accord avec|est d'accord avec|partage les idées proposées.
Chloé et ses copines décident donc de se débrouiller sans les politiques|changer le thème du jeu de rôle|partir faire des courses.


Anne-Philippe Prévost-Wright, Alliance française de Bruxelles-Europe

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

N'hésitez pas à agrandir les images, elles peuvent vous aider à mieux comprendre le contexte !

Bravo

Maintenant que vous avez bien repéré les différentes séquences du reportage, l'exercice 2 va entrer davantage dans les détails des informations.
Prenez le temps de bien observer les différentes séquences du reportage avant de passer à l'exercice 2 qui va entrer davantage dans les détails des informations.
Ce jour-là, Chloé passait une soirée entre copines et quoi de plus comique que de se travestir, de se faire un petit jeu de rôle ! Elle avait proposé le thème : « Les politiques ». Des élections venaient d’avoir lieu et comme d’habitude, tout le monde avait gagné. Espiègle, Chloé avait ouvert le bal. Déguisée en homme aux cheveux gris, costume trois pièces et allure décidée, elle avait récité : « Moi, député, les droits de tous seront garantis. Moi, député, le chômage sera hors-la-loi. Moi, député, la richesse sera mieux partagée. ». Les rires avaient fusé, un vrai meeting politique ! Puis Chloé avait retourné sa veste et sa perruque : « Moi, député, le changement sera visible. Moi, député, les riches devront payer. Moi, député, le chômage des jeunes sera anéanti. ». Les rires s’étaient faits grimaces. Les copines s’étaient détournées : « On ne veut plus de tes promesses éculées qui jamais ne se réalisent ! On ne veut voter ni pour l’un ni pour l’autre. Redeviens Chloé ! Ensemble, on trouvera des idées ! ». Et des idées, elles en avaient : « Si on diminuait les salaires des riches pour effectivement augmenter celui des autres ? Si on partageait le travail pour effectivement diminuer le chômage ? Si on permettait aux seniors de partir à la retraite pour effectivement laisser la place aux jeunes ? ». Chloé s’écrie : 
- Halte ! Cessez ici vos élucubrations ! Vous voulez faire fuir les capitaux ? Vous souhaitez le départ des bons managers vers l’étranger ? Une baisse de la compéti-productivité ? Ce n’est pas si simple ! 
- Pourquoi ? Pourquoi ? 
- Parce que c’est comme ça depuis toujours.
- Mais pourquoi ?
- Parce que les règles de l’économie l’imposent.
- Pourquoi ? Pourquoi ?
- Parce que nous l’avons décidé, un point c’est tout !
- Eh bien restez entre vous, avaient conclu les filles, on se débrouillera sans vous. 
Et Chloé, ayant retrouvé son apparence, était repartie avec elles.
 

Vous aimerez peut-être