Diplôme de français des affaires A2 Élémentaire

Une entreprise en évolution

Pour présenter une entreprise, il faut connaitre son actualité. Écoutez la vidéo et associez le texte aux images.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
FDA-JTEco-17-02-20-entreprise-video
La société Alstom va acheter une partie de l’entreprise Bombardier.
L’entreprise Bombardier a une dette, elle doit de l’argent.
Maintenant, Bombardier va uniquement construire des jets d’affaires.
Cette décision est un bon choix, une bonne stratégie.
Pour survivre, Bombardier devra avoir une bonne gestion.

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Pour vous aider, les images sont dans l’ordre et les mots en gras sont dits dans la vidéo. Faites des pauses pour répondre petit à petit.

Bravo

Vous avez retrouvé la structure et les informations clés de la vidéo. Passez à l’exercice 2 pour réaliser la fiche entreprise de Bombardier.
Lisez la solution pour connaitre les cinq informations clés de la vidéo. Passez à l’exercice 2 pour réaliser la fiche entreprise de Bombardier.
Conception : Delphine Ripaud, en partenariat avec la CCI Paris-Île-de-France
Publié le 27/05/2020 - Modifié le 08/07/2020
Demet Korkmaz, journaliste
Le Journal de l’économie sur TV5MONDE. Bienvenue à tous ! Alstom est en passe d’acheter la division ferroviaire de Bombardier. La rumeur circulait depuis quelque temps déjà, mais d’après le Wall Street Journal, un accord préliminaire serait déjà conclu. Un accord à 7 milliards de dollars, qui permettrait d’éponger en grande partie la dette du Canadien, estimée à plus de 9 milliards. La Caisse des dépôts et de déplacement du Québec, qui détient 32, 5 % de parts, vendrait sa participation pour devenir minoritaire dans la nouvelle structure. Bombardier Transport a son siège à Berlin depuis 2005. Son revenu pour 2019 est évalué à 8,3 milliards de dollars. Bombardier emploie 36 000 personnes à travers le monde. La compagnie va désormais se concentrer uniquement sur son cœur de métier, qui est la construction de jets d’affaires pour clients fortunés, ce qui serait, d’après cet expert, une bonne stratégie.
Michel Nadeau, directeur général de l’IGOPP
Je pense que Bombardier va être une plus petite, beaucoup plus petite entreprise mais ses chances de survie dans les jets d’affaires, c’est un secteur est la marque, la marque de Bombardier, très forte. Dans les avions d’affaires, c’est probablement sa marque, son identité est la plus forte. Donc, je pense, c’est un bon choix. Et, là, évidemment, il faudra vraiment que la gestion, que l’administration, le management de cette division-là, la dernière division, soient très forts, là.

Vous aimerez peut-être