7 jours sur la planète A2 Élémentaire

Un photographe met la Suisse en lumière

Une exposition en Suisse permet de redécouvrir un photographe oublié.
Lisez les propositions. Regardez le reportage. Pour chaque image, trouvez l'information qui correspond.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
7jours-191108-SuisseMag-video
Le nombre de photos de l’exposition : « plus de 250 photos en noir et blanc »
Le lieu de l’exposition : « la médiathèque de Martigny »
Le nom de l’artiste : « le photoreporter Max Kettel »
Le travail de l’artiste : « il raconte en images »
L’objectif de l’exposition : « pour comprendre cette Suisse »
La date de l’exposition : « jusqu’au 14 mars prochain »

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Regardez à nouveau le reportage, repérez les images et faites des pauses pour prendre le temps d'écouter le commentaire qui correspond.
Pour vous aider, les images sont dans l'ordre du reportage.

Bravo

Vous avez identifié les informations clés du reportage : cela va vous guider pour la suite.
Faites l'activité suivante pour vérifier que vous avez compris les grandes idées.
Lisez bien la solution : elle vous permet de vous repérer dans le reportage.
​Faites l'activité suivante pour vérifier que vous avez compris les dates et les chiffres du reportage.
Conception : Margot Bonvallet, CAVILAM - Alliance française
Publié le 08/11/2019
Voix off
Plus de 250 photographies en noir et blanc qui racontent la Suisse d’une autre époque. La médiathèque de Martigny expose ainsi la première grande rétrospective sur le travail du photoreporter genevois Max Kettel entre 1926 et 1960.
Nicolas Crispini, commissaire de l’exposition
C’est le couteau suisse du reportage de cette période : il sait tout faire. Il était très proche des gens, il photographiait en moyen format et on voit, ben voilà, qu’il se posait, qu’il les regardait et souvent il y a un rapport où on n’est pas dans une photo humaniste qui idéalise l’humain, une sorte de constat très bien composé ; il raconte en images. Au service des magazines, parce que la plus grande trace on la retrouve dans les magazines et tout d’un coup, c’est en dix-sept, dix-huit images, il nous présente une Fête-Dieu[1], donc on voit le déroulé.
Voix off
Plus d’une centaine de reportages publiés dans plus de quarante titres en Suisse surtout et dans le monde, allant de l’illustré au célèbre magazine américain Life.
Nicolas Crispini, commissaire de l’exposition
Un magazine américain en 1950 le présente comme un maître de la photographie suisse donc il a une aura internationale.
Voix off
Une œuvre abondante qui immortalise une société en mutation, de la tradition à la modernité.
Nicolas Crispini, commissaire de l’exposition
C’est le témoin du début du tourisme de masse en Valais et là, à Champéry avec l’inauguration de la piscine. Là, on est en train de bénir l’ouverture de l’arbalète de Planachaux. Il a autant photographié les usines et autant les traditions, c’est pour ça qu’on a voulu beaucoup montrer les magazines pour aussi avoir les textes, pour comprendre cette Suisse de l’entre-deux-guerres et de l’après-guerre. Max Kettel réalise un des premiers photo-trottoirs où on va demander aux femmes si elles veulent voter.
Voix off
Décédé il y a 58 ans, Max Kettel avait été oublié de l’histoire de la photographie. La médiathèque de Martigny, au travers de son exposition, remet en lumière le travail de ce talentueux auteur, à découvrir jusqu’au 14 mars prochain.


[1] Fête-Dieu : célébration religieuse suisse qui se fête le deuxième jeudi après la Pentecôte.

Vous aimerez peut-être