Tourisme en France A2 Élémentaire

Ma maison est un hôtel

Dans le reportage, on raconte les débuts de la maison d'hôtes de Nathalie Dijon. Mais quels temps utilisent le commentateur et Nathalie Dijon ? Le passé composé ou l'imparfait ? Cliquez sur le temps correct.
Tourisme-ChambresDHote-Video

[Nathalie Dijon] {se lançait} [-] s'est lancée [il y a un an. Avec son mari, elle] {rénovait} [-] a rénové [cet ancien corps de ferme de fond en comble.]
[Nathalie Dijon: « Alors, ici,] c'était [-] {ça a été} [une grange avec de la terre battue partout. Il y] avait [-] {a eu} [des pavés à côté. Ici,] c'était [-] {ça a été} [du torchis. »]
[Aujourd'hui, Nathalie Dijon] {trouvait} [-] a trouvé [sa clientèle. Mais au moment de s'installer, elle] {prenait} [-] a pris [de vrais risques.]
[Nathalie Dijon: « On] ne savait pas [-] {n'a pas su} [trop où on] allait [-] {est allés} [quand on] {arrivait} [-] est arrivés[. On n'avait pas vraiment fait d'analyse au niveau de la situation géographique. »]
Catherine Minala, Alliance française de Bruxelles-Europe
nbOk élément(s) correctement sélectionné(s)
nbKo élément(s) sélectionné(s) en trop
nb élément(s) restant à sélectionner

Attention

Il est important de bien comprendre de quoi on parle pour pouvoir faire l'exercice : double-cliquez sur les mots que vous ne comprenez pas pour avoir leur définition.

Rappelez-vous :
On utilise le passé composé pour parler d'un événement terminé dans le passé.
On utilise l'imparfait pour décrire la situation au moment de l'événement.

Bravo

Vous avez bien compris comment utiliser ces temps !
Lisez la transcription pour retrouver les temps en contexte.

Voix off

Le jour se lève à peine dans ce village et déjà Nathalie Dijon s'active en cuisine.

Nathalie Dijon, propriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Alors là, je fais un caramel au beurre salé.

Journaliste

Vous faites ça tous les jours ?

Nathalie Dijon, propriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Tous les matins, avec des petites crêpes.

Voix off

Un petit déjeuner particulièrement copieux….

Nathalie Dijon, propriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Et voilà. Bonjour Messieurs-Dames. Bon alors, bien dormi ?

Vacancière n°1

Bien dormi.

Nathalie Dijon, propriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Super !

Voix off

….préparé spécialement pour ses clients. Ils ont tous l'habitude de fréquenter les chambres d'hôtes avant tout pour la chaleur du lieu. Ils veulent se sentir comme chez eux.

Vacancier n°2

On n’est pas des numéros, comme à l'hôtel…

Vacancière n°1

Ouais, voilà un numéro de chambre. On est vraiment accueillis quoi.

Vacancière n°2

On a le petit thé, la petite tisane, je peux faire mon petit thé et continuer à bosser. Voilà, donc ça c'est, ça c’est génial !

Nathalie Dijon, propriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Merci beaucoup.

Voix off

Des petites attentions comme celle-là, indispensables pour tenir une chambre d'hôtes. Nathalie Dijon s'est lancée il y a un an, pleine d'entrain. Mais s'occuper seule de cinq chambres, une sacrée contrainte.

Nathalie Dijonpropriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Ben on pense pas que ça fait autant de travail. C’est vrai qu’il faut changer les draps tous les jours donc c'est physique.

Voix off

Avec son mari, elle a rénové cet ancien corps de ferme de fond en comble.

Nathalie Dijonpropriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Alors, ici c'était une grange avec de la terre battue partout. Il y avait des pavés à côté. Ici c'était du torchis.

Voix off

Plus de 250 000 € de travaux. Un investissement qu'il faut valoriser : soigner son accueil, peaufiner le site Internet. Aujourd’hui, Nathalie Dijon a trouvé sa clientèle. Mais au moment de s'installer, elle a pris de vrais risques.

Nathalie Dijon, propriétaire d'une chambre d’hôtes à Évran (Côtes-d'Armor)

Bon, on s'estime heureux de bien démarrer par ce que, en fait on ne savait pas trop où on allait en fait, quand on est arrivés. On n’avait pas trop fait d'analyse au niveau de la situation géographique. Et en fait, il s'avère qu'on est très bien placés : on n’est pas loin du canal d’Ille-et-Rance, Saint-Malo, Dinard, le Mont-Saint-Michel.

Voix off

Elle espère que sa chambre d'hôtes sera rentable d'ici cinq ans.

Si l'activité de Nathalie est récente, d'autres élaborent leur projet depuis beaucoup plus longtemps. Au château de La Houssay dans la Sarthe, c'est le grand jour pour Jean-Louis et Fabienne. Ce matin, les propriétaires reçoivent une inspectrice des gîtes de France. Le couple veut obtenir les cinq épis, le label le plus prestigieux. Alors tout y passe : les lits…

Virginie Hardonnièreresponsable du label gîtes de France dans la Sarthe

On regarde la qualité du matelas, l’épaisseur du matelas…

Voix off

La vaisselle…

Virginie Hardonnièreresponsable du label gîtes de France dans la Sarthe

Pour les cinq épis, on aura le souci de s'assurer que la vaisselle, c'est de la vaisselle en porcelaine ou en faïence et que les couverts, ce soit des couverts en argent.

Voix off

Et à chaque fois, l'inspectrice coche. 14 ans que les propriétaires attendent cela. Eux aussi ont fait des travaux. Ils ont racheté un château à l'abandon, parcouru les antiquaires pour offrir un cadre d'exception.

Jean-Louis Ferrépropriétaire du château de La Houssaye (Sarthe)

Quand on a, pendant des années, essayé de soigner les détails, de retrouver des meubles, des éléments de décoration qui correspondent à l'époque, on a envie à la fin de le faire partager un petit peu quoi.

Voix off

À la fin de la visite, l'établissement a obtenu les cinq épis. Il sera le seul du département.

Vous aimerez peut-être