Promenades interculturelles A2 Élémentaire

Les mangues, un trésor inexploité

Voici d'autres informations sur les mangues de Guinée.
Si vous entendez ces informations, placez-les dans la colonne « J'entends ». Si elles ne sont pas dans la vidéo, mettez-les dans la colonne « Je n'entends pas ».
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
Parachute-Promenades-Mangue-Video
J'entends
La récolte dure deux mois.
Les mangues aiment le soleil et la rivière de la région.
Il n'y a pas assez d'endroits où vendre les fruits.
Je n'entends pas
La récolte se fait de juin à septembre.
Ils vendent beaucoup de mangues en Europe.

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Il y a trois informations dans la colonne « J'entends » et deux informations dans la colonne « Je n'entends pas ».
Essayez encore une fois !

Bravo

C'est parfait ! Les réponses de la deuxième colonne ne sont pas dans la vidéo mais sont vraies. 
→ Passez au dernier exercice ! Vous allez travailler sur le vocabulaire lié à la mangue et à son activité économique en Guinée.
Prenez le temps de lire les informations des deux colonnes.
→ Passez au dernier exercice ! Vous allez travailler sur le vocabulaire lié à la mangue et à son activité économique en Guinée.
Conception : Émilie Lehr, formatrice labellisée TV5MONDE
Publié le 08/01/2020 - Modifié le 15/01/2020
Une femme
 
Vous voyez actuellement sous le manguier, on est en pleine saison des mangues à Kindia.
Il y a plus de mangues qui sont sous le manguier que sous le panier de la ménagère. 
 
Sally Bilaly Sow
 
Salut, je suis Sally Bilaly Sow et je vous parle de la Guinée. Avec les Haut-Parleurs, je vous emmène sur les routes de mon pays. On va voir des paysages de fou, découvrir les richesses de la Guinée, et rencontrer des gens qui se battent pour améliorer leur quotidien. C’est parti.
 
Salut à tous. Je suis Sally Bilaly Sow en Guinée. La dernière fois, on s’est demandé comment développer le tourisme dans la préfecture de Maly, au nord du pays. Cette fois, je pars au paradis des gourmands, à Kindia, la ville des fruits. Mais malheureusement, ces délices finissent souvent gâchés, à pourrir sur le sol, car on manque de moyens pour les commercialiser. Alors, il faut que ça change. Allez, je vous embarque. 
 
Présentement, nous sommes à Linsan pour notre déjeuner. Donc nous allons continuer sur Kindia. Dans une heure ou deux heures nous serons à Kindia.
 
Vous voyez le soleil et la rivière Konkouré juste derrière moi. C’est grâce à ça notamment que la région de Kindia est aussi fertile. En ce moment, c’est la récolte des mangues. Et ça va durer deux mois. Mais malheureusement, il n’y a pas assez d’endroits où vendre les fruits. Du coup, beaucoup restent là à pourrir. Le seul moyen pour les écouler, c’est de les revendre en bord de route. Il y a des vendeurs dans toutes les localités que j’ai traversées. Mais cela ne suffit pas pour sauver toute la récolte.
 

Vous aimerez peut-être