Courts métrages A2 Élémentaire

Comme un air

Les personnages changent d'attitude dans le court métrage. Visionnez l'extrait et retrouvez les changements.
CourtMetrage-CommeUnAir-Video

Au début, le coursier parle|chante|crie. Ensuite il voit une jolie femme, alors il sourit|baisse la tête|continue son travail et il chante|lui parle|continue sa conversation .

Au début, le flâneur se promène|marche vite|court . Ensuite il croise le coursier alors, il fredonne|chante|lui parle

 .

Au début, la boulangère parle normalement|chante|est impolie

  . Ensuite elle entend le flâneur, alors elle est amusée|inquiète|énervée .

Au début, cet homme est pressé|impoli|calme

. Ensuite, la boulangère lui montre le flâneur, alors l'homme attend un moment|s'énerve|ressort puis il parle poliment|chante|crie

. Finalement il va prendre le métro, il court|marche vite|se promène .

Paulette Trombetta, CAVILAM - Alliance française

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Les changements sont dans les attitudes, les sentiments exprimés par les personnages. Avant la rencontre, ils sont ordinaires ensuite ils deviennent un peu plus souriants.

Bravo

Une jolie femme, une chanson, un air fredonné et une journée ordinaire change. Les personnages sourient et continuent leurs activités.
Une jolie femme, une chanson, un air fredonné et une journée ordinaire change. Les personnages sourient et continuent leurs activités.
Coursier
Oui, c’est Victor, c’est bon, j’ai le pli… Je vais dans le 15e et puis voilà… Ok, non t’inquiète, c’est bon, ciao !
Coursier
Vous les femmes, vous le charme,
Vos sourires nous attirent, nous désarment,
Avec des millions de roses…
Coursier
Vous les anges, adorables,
Et nous sommes, nous les hommes
De pauvres diables…
Boulangère
Bonjour Monsieur…
Flâneur
Bonjour…
Homme pressé
Bonjour ! Un jambon beurre et…
Homme pressé
Vous permettez ?
Flâneur
Allez-y, j’vous en prie…
Homme pressé
Un jambon beurre et une bouteille d’eau, s’il vous plaît.
Boulangère
Oui bien sûr, alors…
Coursier
On vous dit « toujours »,
Vous répondez « peut-être »…
Boulangère
… et qui font cinq…
Homme pressé
Merci, bonne journée.
Boulangère
Merci, vous aussi. Au revoir.
Vieux monsieur
Merci… Bonjour…
Boulangère
Bonjour Monsieur. Comment ça va aujourd’hui ?
Vieux monsieur
Oh… On fait aller, merci…

Vous aimerez peut-être