Courts métrages A2 Élémentaire

Comme un air

Le court métrage nous montre des moments ordinaires de la vie quotidienne. Les avez-vous bien compris ? Cochez les bonnes réponses.
CourtMetrage-CommeUnAir-Video


Le coursier...

transporte un pli (une lettre).
livre une pizza.
va réparer un ordinateur.
  Au début la chanson parle...
des femmes.
des enfants.
de la guerre.
À la boulangerie, l'homme commande...
un sandwich.
une quiche.
une salade.
Il prend aussi...
une bouteille d'eau.
une bouteille de vin.
une canette de coca.
Pour passer devant le flâneur, l'homme pressé dit :
« Vous permettez ? »
« C'est mon tour. »
« Pardon. »
« Vous désirez ? »
 Dans la chanson, quand les hommes disent « toujours », les femmes répondent...
« Peut-être »
« Bien sûr »
« Pour l'éternité »
« Je t'aime. »
« Un jour »
Paulette Trombetta, CAVILAM - Alliance française

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Les images et les sons vous permettent de retrouver les scènes.
Un jambon beurre est un sandwich composé d'un morceau de pain avec du beurre et une tranche de jambon.

Bravo

Au départ tout est ordinaire : le coursier, la chanson, l'homme pressé, puis tout devient différent à partir d'une chanson. Pour noter ces différences faites l'exercice suivant.
Relisez les réponses et regardez à nouveau le court métrage pour bien comprendre la vie « ordinaire » des personnages. Puis, faites l'exercice suivant pour noter tout ce qui devient « extraordinaire ».
Coursier
Oui, c’est Victor, c’est bon, j’ai le pli… Je vais dans le 15e et puis voilà… Ok, non t’inquiète, c’est bon, ciao !
Coursier
Vous les femmes, vous le charme,
Vos sourires nous attirent, nous désarment,
Avec des millions de roses…
Coursier
Vous les anges, adorables,
Et nous sommes, nous les hommes
De pauvres diables…
Boulangère
Bonjour Monsieur…
Flâneur
Bonjour…
Homme pressé
Bonjour ! Un jambon beurre et…
Homme pressé
Vous permettez ?
Flâneur
Allez-y, j’vous en prie…
Homme pressé
Un jambon beurre et une bouteille d’eau, s’il vous plaît.
Boulangère
Oui bien sûr, alors…
Coursier
On vous dit « toujours »,
Vous répondez « peut-être »…
Boulangère
… et qui font cinq…
Homme pressé
Merci, bonne journée.
Boulangère
Merci, vous aussi. Au revoir.
Vieux monsieur
Merci… Bonjour…
Boulangère
Bonjour Monsieur. Comment ça va aujourd’hui ?
Vieux monsieur
Oh… On fait aller, merci…

Vous aimerez peut-être