Première classe A1 Débutant

Prononciation : la relation son-graphie [i - ɛ]

Écoutez les sons de l'exercice. Cliquez sur les mots qui ne contiennent pas le son [ɛ]. Consultez l'aide.
Cliquez sur la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
nbOk élément(s) correctement sélectionné(s)
nbKo élément(s) sélectionné(s) en trop
nb élément(s) restant à sélectionner

Attention

Bravo

Conception : Geneviève Briet, Université catholique de Louvain
Publié le 03/09/2013 - Modifié le 22/08/2017

Prononciation / La relation son-graphie [i - ɛ]

« i » comme :
J, X, 6 (six), 10 (dix).

Le « i » français s’articule avec la langue un peu plus en avant. Il faut faire un sourire, avoir la bouche presque fermée, et garder cette position pendant toute la durée de la prononciation du « i ».

Le son [i] peut s’écrire :
i : remplis, Lamartine, bilingue, Bulgarie, depuis
y : lycée, pays (exception)

 

« è » comme :
F, L, M, N, S, Z, 7 (sept), 13 (treize), 16 (seize)

Le « è » français s’articule avec la langue appuyée contre les incisives inférieures. Il faut faire un sourire, avoir la bouche ouverte.

Le son [ɛ] peut s’écrire :
è : élève
ê : être
ei : j’enseigne, treize, seize
ai : français, pays (exception)
e en syllabe fermée : je m’appelle, sept, quel, quelle
e suivi d’une consonne non prononcée autre que « r-d-f-z » : les, c’est, tu es, tes
dans des mots comme : professeur, profession, erreur

Vous aimerez peut-être