Première classe A1 Débutant

Prononciation : groupe rythmique et intonation (1)

Écoutez les phrases et identifiez le nombre de groupes rythmiques.
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
Il est même inconcevable de bavarder avec quelqu'un.
La voix monte une fois = 2 groupes rythmiques
La voix monte deux fois = 3 groupes rythmiques
J'aime le thé, la bière et le café.
La voix monte une fois = 2 groupes rythmiques
La voix monte deux fois = 3 groupes rythmiques
J'offre un café, une bière ou un cognac.
La voix monte une fois = 2 groupes rythmiques.
La voix monte deux fois = 3 groupes rythmiques.
Je bois du thé et du café.
La voix monte une fois = 2 groupes rythmiques
La voix monte deux fois = 3 groupes rythmiques

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

Bravo

Conception : Geneviève Briet, Université catholique de Louvain
Publié le 03/08/2013 - Modifié le 25/10/2019

Prononciation / Groupe rythmique et intonation (1)


En français, quand on parle, on ne sépare pas tous les mots : on groupe les mots et on les lie. On prononce un groupe de mots comme si on prononçait un très long mot : c’est le groupe rythmique.
Le groupe rythmique est le groupe de mots qui se prononce d’un seul souffle. Un groupe rythmique correspond souvent à une idée.
Exemple :

« toutes les occasions sont propices » = ti-ti-ti-ti-ti-ti-ti-ta ( = un mot de 8 syllabes).


En général, il ne dépasse pas sept syllabes.
Seul le mot à la fin du groupe rythmique comporte une syllabe remarquable ou tonique. On parle d’accent remarquable ou d’accent tonique. Cette syllabe a une durée un peu plus longue.
Si la fin du groupe n’est pas la fin de la phrase, on monte la voix sur la dernière syllabe de ce groupe, pour signifier que nous n’avons pas fini de parler.
Exemples :

« une bière , ou un cognac »

« il est même inconcevable »

« toutes les occasions sont propices » à manger et à boire.

« de bavarder avec quelqu’un ↑ »

Le mot n’a pas de syllabe remarquable quand il est à l’intérieur d’un groupe rythmique.
Exemple :

« occasions » dans « toutes les occasions sont propices »

À la fin d’une phrase, la voix descend.
Exemple :

« à manger ou à boire »


Note : pour illustrer la différence de durée dans les exercices, la syllabe finale se dit « ta » tandis que les autres syllabes sont dites « ti », perçu habituellement comme un son plus bref.

Vous aimerez peut-être