Promenades interculturelles A1 Débutant

Manger local, un casse-tête chinois

Découvrez maintenant tout le reportage de Justine sur la nourriture à Hong Kong.
Écoutez la vidéo et associez chaque phrase à une image.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
Parachute-Promenades-MangerLocal-Video
Moi, j'ai l'habitude de manger local.
Les produits viennent d'autres pays, c'est un choix des Hongkongais.
Il y a un problème avec le lait de la marque locale Trappist Milk.
Heureusement ill y a aussi de bonnes idées comme les légumes sur les toits.

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Les images suivent l'ordre du reportage.
Retrouvez-les dans le reportage et faites des pauses.
Les paroles du reportage sont un peu reformulées. 

Bravo

C'est parfait ! Justine explique clairement la situation. 
« Manger local » = manger ce qui vient du pays, où l'on est. 
→ Pour découvrir d'autres précisions, passez à l'exercice 3 !
Lisez les solutions. Justine décrit la situation à Hong Kong sur les aliments.
« Manger local » = manger ce qui vient du pays, où l'on est. 
→ Pour découvrir d'autres précisions, passez à l'exercice 3 !
Conception : Émilie Lehr, formatrice labellisée TV5MONDE
Publié le 06/02/2020
Justine Salut à tous, c’est Justine, depuis le toit de mon immeuble à Hong Kong. La première chose que j’ai faite en arrivant à Hong Kong, après avoir posé mes valises il y a deux mois, c’était évidemment de faire mes courses. Donc je suis allée au supermarché, comme en France, et là en fait j’ai réalisé que beaucoup de produits étaient importés d’autres pays. Par exemple, j’ai voulu acheter du lait, il venait des États-Unis ou alors d’Australie, j’ai trouvé de la viande du Brésil, j’ai trouvé des myrtilles d’Argentine. Et pour moi qui, en bonne française, ai toujours l’habitude de faire attention à la provenance de mes produits, à consommer local, c’était vraiment un choc culturel. Mais, si à Hong Kong, 90% des produits sont importés et consommés, c’est aussi un choix de la part des Hongkongais et une question de sécurité alimentaire. Il y a eu un scandale alimentaire, c’était en août dernier, avec la marque locale Trappist Milk. Elle a dû retirer du supermarché plusieurs lots de lait parce qu’ils contenaient entre 260 et 8600 fois le nombre de bactéries autorisées, selon différentes estimations. Heureusement, à Hong Kong, il y a quand même quelques initiatives locales : on compte à peu près 540 fermes bio sur le territoire, et puis, ici aussi il y a des gens qui font pousser des légumes sur des toits, et ici, c’est sur le toit de l’université de Hong Kong. Et vous, est-ce que vous connaissez la provenance des produits que vous achetez ? Dites-nous si vous consommez local, et pourquoi, on attend vos réactions. À bientôt !

Vous aimerez peut-être