Objectif Diplomatie A1 Débutant

Les présentations

En français, « on » est utilisé de deux façons différentes.
Écoutez bien les phrases. Choisissez la signification.
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
FRI-ObjectifDiplomatie-diplomates-aide-sociale-bresil-video
On vient d’arriver à Goiânia après deux heures de route.
ON = NOUS
ON = Les gens en général
On va rencontrer Sœur Louise.
ON = NOUS
ON = Les gens en général
D’accord. Donc on vous appelle Suzanne.
ON = NOUS
ON = Les gens en général

nbOk réponse(s) correcte(s) sur nb

Attention

« J'ai voyagé au Brésil avec mes amis. On a bien aimé. » > ON = NOUS.
« On ne peut pas visiter le Brésil en un jour : c'est très grand. » > ON = Les gens en général.

Bravo

À l'oral, les francophones utilisent beaucoup « on » pour dire « nous ». C'est plus facile, mais c'est un peu familier.
On utilise aussi ce petit mot pour donner des règles générales :  « On fait.... On ne fait pas... » Regardez par exemple cette vidéo.
À l'oral, les francophones utilisent beaucoup « on » pour dire « nous ». C'est plus facile, mais c'est un peu familier.
On utilise aussi ce petit mot pour donner des règles générales :  « On fait.... On ne fait pas... » Regardez par exemple cette vidéo.
Conception : Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe
Publié le 12/09/2017 - Modifié le 15/09/2017
Thierry Souvestre, attaché aux affaires sociales du consulat de France au Brésil
Donc là, on vient d’arriver à Goiânia après deux heures de route. Donc là, on va rencontrer sœur Louise.

Thierry Souvestre
Vous êtes sœur Louise ?

Sœur Louise / Suzanne
Oui...

Thierry Souvestre
Oui ? Enchanté, c’est Thierry Souvestre, c’est moi.

Sœur Louise / Suzanne
Mais je m’appelle Suzanne.

Thierry Souvestre
Suzanne ?

Sœur Louise / Suzanne
En religion.

Thierry Souvestre
D’accord. Donc on vous appelle Suzanne.

Sœur Louise / Suzanne
Oui.

Thierry Souvestre
Vous nous montrez le chemin ? C’est par là ?

Sœur Louise / Suzanne
Oui, c’est par là.


Vous aimerez peut-être