Première classe A1 Débutant

Culture(s) : les vaccins et la perception de la douleur

Écoutez la vidéo et retrouvez ce que disent le docteur et l'enfant.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
PC-Sante-Souffrance-Culture-PetitsCitoyens-DroitSanteSecurite-Vaccins-Video
Je ne veux pas de piqûre.
Bonjour.
Tu viens pour tes vaccins ?
C'est obligatoire.
Ce n'est pas marrant.
C'est pour ton bien.

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Bravo

Publié le 02/04/2013 - Modifié le 13/12/2019
Mimie Mathy
Bonjour, tu viens pour tes vaccins ?
L'enfant
Oui, mais je veux pas de piqûre.
Mimie Mathy
Ça tombe mal parce que c'est obligatoire. Je sais que c'est pas marrant, mais c'est pour ton bien.

Culture(s) / Les vaccins et la perception de la douleur

Dans votre pays, dans votre culture, les vaccins sont-ils obligatoires ? Quels vaccins ? Est-ce que ces vaccins sont remboursés totalement ou en partie ? Est-ce que vous considérez qu’il n’est pas nécessaire de se soucier autant de sa santé ? Est-ce que vous êtes attentif à la médecine préventive ? Pensez-vous que les vaccins, les médicaments contre la douleur, très fréquents dans certains pays, ne sont pas utiles ou nécessaires pour vous garder en bonne santé ?
Dans votre pays, dans votre culture, comment est considérée la douleur physique ? Y a-t-il des soins de la douleur ? Pense-t-on que les bébés peuvent souffrir ?
 
La politique de prévention des maladies par la vaccination varie selon les pays. La Suisse et le Canada n’obligent aucune vaccination, mais recommandent l’usage de certains vaccins. Lorsqu’il s’agit d’une obligation légale ou d’une recommandation, la vaccination est intégralement ou partiellement remboursée. La Belgique oblige la vaccination contre la poliomyélite, la France oblige en plus légalement à se vacciner contre la diphtérie et le tétanos. La vaccination des personnes à risques contre la grippe a évité de nombreux décès.
 
La perception de la douleur est très variable d’une personne à l’autre et selon les cultures. La médecine occidentale s’est intéressée à la douleur de l’adulte et à son traitement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis à la douleur de l’enfant depuis les années 1990.

Vous aimerez peut-être