Courts métrages A1 Débutant

Comme un air

Écoutez les musiques et les chansons du court métrage. Remettez les dans l'ordre entendu.
CourtMetrage-CommeUnAir-Video

Musique romantique (violons) : le coursier et la jeune femme se sourient.
Le coursier chante les paroles de la chanson.
Musique rapide (violons) : le coursier roule avec son scooter.
Le flâneur chante l'air de la chanson.
La guitare : le flâneur passe devant une laverie.
Musique rapide (piano) : l'homme pressé court jusqu'au métro.
Paulette Trombetta, CAVILAM - Alliance française

nbOk élément(s) correctement placé(s) sur nb

Attention

Pour faire l'exercice : arrêtez le court métrage quand vous entendez un morceau de musique. Cherchez ce morceau de musique dans les sons proposés. Déplacez le son.
La musique, la chanson vous aident à comprendre les sentiments des personnages.

Bravo

Dans ce court métrage, la musique, la chanson suivent les actions des personnages. Quand ils sont amoureux, la musique est romantique. Quand l'homme pressé court, la musique est rapide. Etc.
La chanson passe d'un personnage à l'autre.
Écoutez bien la musique, elle vous aide à comprendre le court métrage.
Pour comprendre un court métrage, écoutez vos émotions.
Coursier
Oui, c’est Victor, c’est bon, j’ai le pli… Je vais dans le 15e et puis voilà… Ok, non t’inquiète, c’est bon, ciao !
Coursier
Vous les femmes, vous le charme,
Vos sourires nous attirent, nous désarment,
Avec des millions de roses…
Coursier
Vous les anges, adorables,
Et nous sommes, nous les hommes
De pauvres diables…
Boulangère
Bonjour Monsieur…
Flâneur
Bonjour…
Homme pressé
Bonjour ! Un jambon beurre et…
Homme pressé
Vous permettez ?
Flâneur
Allez-y, j’vous en prie…
Homme pressé
Un jambon beurre et une bouteille d’eau, s’il vous plaît.
Boulangère
Oui bien sûr, alors…
Coursier
On vous dit « toujours »,
Vous répondez « peut-être »…
Boulangère
… et qui font cinq…
Homme pressé
Merci, bonne journée.
Boulangère
Merci, vous aussi. Au revoir.
Vieux monsieur
Merci… Bonjour…
Boulangère
Bonjour Monsieur. Comment ça va aujourd’hui ?
Vieux monsieur
Oh… On fait aller, merci…

Vous aimerez peut-être