Prononciation / Groupe rythmique et intonation (2)

A1 Débutant
En français, on ne fait pas de pause entre tous les mots. Les francophones prononcent aisément 6 syllabes de suite sans faire de pause entre les syllabes.
Quand on parle en français, on donne de l’énergie sur la voyelle de la dernière syllabe prononcée du mot ou du groupe de mots. On appelle ce groupe de mots : groupe rythmique. L'énergie sur la dernière syllabe permet de repérer la fin du mot ou du groupe et ainsi, de repérer les différents groupes rythmiques.
Exemples :

Bonjour, je m'appelle Paulina (la la / la la la / la la la)

Je suis espagnole (la la / la la la)
 

L’allongement de la dernière syllabe du groupe rythmique est très présent dans :
- les listes et les énumérations

une feuille, deux stylos, trois documents, …

- les hésitations

celui-ci… ou celui-

- la voix criée

Comment ? Je n’entends rien !

- ou la voix chuchotée

C’est important.

- et aussi en parole naturelle, en particulier dans les récits

Et alors...

Le français est donc spécifique, car il n’y a pas un accent par mot. Il faut déplacer l’accent selon la place que le mot occupera dans la phrase.
Les étrangers ont tendance à mettre trop d’accents dans une phrase en français. Ils peuvent se repérer à l’intonation qui s’ajuste au groupe rythmique.
 


En savoir plus :