Les faits expliqués simplement

Partager

Ce journal quotidien explique aux 10-14 ans l'actualité. Dans son édition du 15 novembre 2015 (disponible jusqu'au 22/11/2015), la rédaction revient sur les évènements de l'avant-veille. Retrouvez également l'édition du 16 novembre et d'autres vidéos sur la chaine YouTube de l'émission.


Reportage de l'ARTE Journal Junior du 15 novembre 2015.
 

TV5 JWPlayer Field
Chargement du lecteur...
Voix off

« Cette fois c’est la guerre », c’est la Une qu’a choisie ce journal samedi matin. Ce mot fait peur, alors pourquoi l’avoir choisi ? En fait, ce qui s’est passé à Paris dans la nuit de vendredi à samedi ressemble vraiment à la guerre. Des hommes armés, des terroristes islamistes ont tiré sur des gens sur des terrasses de café, comme ça, juste pour les tuer. D’autres se sont fait exploser avec des bombes près du stade de France où avait lieu le match amical France - Allemagne, eux aussi, juste pour blesser ou tuer. Malheureusement, beaucoup de personnes sont mortes, plus d’une centaine. Quand il y a de telles attaques, le président de la République qui est aussi le chef de l’armée doit prendre des décisions importantes très rapidement. Alors, François Hollande s’est adressé aux Français dans la nuit. Au même moment, les terroristes avaient encore des otages dans une salle de concert de Paris qui s’appelle le Bataclan.

François Hollandeprésident de la République française

L’état d’urgence sera décrété, ce qui veut dire que certains lieux seront fermés, la circulation pourra être interdite et il y aura également des perquisitions qui pourront être décidées dans toute l’Île-de-France.

Voix off

L’état d’urgence, cette expression, elle aussi, est impressionnante. Cela veut surtout dire que les policiers peuvent faire des perquisitions, c’est-à-dire entrer chez les gens et fouiller leurs maisons ou qu’ils peuvent interdire à certaines personnes de quitter leur domicile, par exemple des personnes qu’on soupçonne d’avoir été en Syrie ou de connaître des terroristes ou même d’être des terroristes sans pouvoir le prouver. Le musée du Louvre, mais aussi les écoles et les universités, ont été fermés dans la région parisienne pour protéger la population.

Ces attentats ont été commandés par l’organisation Daech[1], qu’on appelle aussi « État islamique ». La France est en guerre contre cette organisation en Syrie. Les États-Unis sont nos alliés là-bas alors le président Barack Obama a voulu montrer sa solidarité avec notre pays. Il a même parlé français.

Barack Obamaprésident des États-Unis

Nous nous souvenons tous que « liberté, égalité, fraternité » sont en ce moment des valeurs que nous partageons avec les Français.

Voix off

En disant cela, le président Obama nous rappelle que « liberté, égalité, fraternité » ce ne sont pas juste des mots. C’est à cause de ce qu’ils représentent que les terroristes islamistes nous attaquent. Ils ne veulent pas la liberté, encore moins l’égalité – entre les hommes et les femmes par exemple – et ils ont bien montré qu’ils se fichent de la fraternité. Alors, pour leur montrer qu’ils ne peuvent pas gagner nous ne devons surtout pas oublier notre devise.

 

[1] Acronyme en arabe de Dawlat islamiya fi 'iraq wa sham, que l’on peut traduire par « l’État Islamique en Irak et au levant ».