Culture(s) / La place des femmes dans le monde du travail

A1 Débutant

La place des femmes dans le monde du travail

Dans votre pays, dans votre culture, y a-t-il des femmes d’affaires ? Est-ce fréquent ou plutôt rare ? Comment réagiriez-vous si votre patron ou directeur général était une femme ? Dans les films, les programmes télévisés ou les feuilletons de votre culture, dans quelle mesure les hommes et les femmes sont-ils présentés comme des êtres indépendants, décideurs et prenant des initiatives ?

« Plus de 30 ans après l’arrivée massive des femmes dans les grandes écoles et malgré une population active féminine à 46 %, les femmes ne sont représentées qu’à hauteur de 6 % dans les conseils d’administration des entreprises et à moins de 5 % parmi les présidents des grandes entreprises françaises. »
©L’Observateur de l’OCDE n° 267, mai-juin 2008

La direction d'une entreprise peut être assurée par une femme (c'est par exemple le cas à TV5MONDE), toutefois, de manière générale en France, les femmes ont moins de postes à responsabilité et sont moins bien payées à niveau égal de qualification.
De plus, les femmes travaillent plus souvent à temps partiel que les hommes.


Travailler et avoir des enfants

Dans votre pays, dans votre culture, qui s’occupe des enfants pendant la journée ? Est-ce la mère, le père, les grands-parents, les voisins, la nounou ? Est-ce qu’il existe des solutions de garde d’enfants pendant que les femmes exercent une activité professionnelle ? Comment réagiriez-vous si vous aviez la possibilité de prendre un congé de 2 semaines à 6 mois pour vous occuper de votre jeune enfant, en tant que père ou que mère ?

Dans les pays francophones occidentaux, les mères bénéficient d’un congé de maternité : il est par exemple de 16 semaines en France et de 18 semaines au Québec.
Il existe également un congé de paternité au moment de la naissance de l’enfant. En France, le congé de paternité (11 jours qui s’ajoutent aux 3 jours donnés pour la naissance) existe depuis 2002. Il est de plus en plus prisé : près de 70 % des pères le prennent aujourd’hui.
Il est enfin possible de prendre un congé parental d’éducation rémunéré pendant une courte période.

En France et en Belgique, les enfants de moins de 3 ans peuvent aller à la crèche ou chez une nounou, ce qui permet aux parents de continuer à travailler.
Mais il arrive aussi que la mère garde les enfants à la maison ; il est exceptionnel que le père renonce quelque temps à une activité professionnelle pour s’occuper des enfants.