Courts métrages B2 Avanzado

La "Nuit américaine" d'Angélique

Au moment où Angélique a vu La Nuit américaine, ses parents étaient en train de divorcer. Dans son récit, Angélique inscrit le souvenir du personnage du film de Truffaut dans son histoire personnelle.
Regardez l'extrait et corrigez le texte pour mieux comprendre comment les deux histoires s'articulent, famille et cinéma...
Cliquez sur les mots à corriger puis écrivez la bonne réponse Help on how to respond the exercice
CourtMetrage-NuitAmericaine-Extrait2-Video
Je ne sais pas pourquoi je me suis identifiée à Nathalie Baye|ma mère, elle ne me ressemble pas,
elle ne ressemble pas à ma mère|Nathalie Baye, elle ne ressemble à aucune femme de ma famille, je crois que je voulais être scripte pour construire quelque chose
avec une équipe|seule quand tout, autour de moi était en train de se défaire.

 
Les enfants imaginent que leur père|mère
a quelque chose à leur dire. Ils imaginent que leur père|le cinéma n’arrive pas à le leur dire. Ils imaginent que le cinéma|leur père dira quelque chose à la place de leur père|du cinéma, que chaque film est une grande histoire parlée qui leur est directement adressée
. Au lieu de regarder les images, ils écoutent et écoutent encore comme s’ils entendaient enfin la voix de leurs parents|des acteurs.
nbOk elemento (s) correctamente corregido (s)
nbKo1 elemento (s) seleccionado (s) correctamente pero mal corregido (s)
nbKo2 elemento (s) que no se debe (n) seleccionar ni corregir
nb elemento (s) no seleccionado (s)
Cuidado
Cliquez sur les images de l'exercice pour les agrandir. Elles sont là pour baliser votre écoute et illustrer précisément les informations recherchées.
¡Enhorabuena!
Confrontée au divorce de ses parents et donc à l'éclatement de sa cellule familiale (« tout, autour d'elle était en train de se défaire »), l'adolescente se tourne vers la fiction pour trouver des réponses à ses questions. Il faudra quelques années à la jeune fille pour comprendre que le cinéma ne règle pas tous les problèmes bien qu'il ouvre au grand plaisir d'être enfin libre...

Passez au dernier exercice de la série pour mieux saisir le concept du court métrage.
Confrontée au divorce de ses parents et donc à l'éclatement de sa cellule familiale (« tout, autour d'elle était en train de se défaire »), l'adolescente se tourne vers la fiction pour trouver des réponses à ses questions. Il faudra quelques années à la jeune fille pour comprendre que le cinéma ne règle pas tous les problèmes bien qu'il ouvre au grand plaisir d'être enfin libre...

Passez au dernier exercice de la série pour mieux saisir le concept du court métrage.
Conception: Frédérique Treffandier, CAVILAM - Alliance française
Published on 04/02/2016 - Modified on 26/04/2019
Deuxième extrait
Je ne sais pas pourquoi je me suis identifiée à Nathalie Baye, elle ne me ressemble pas, elle ne ressemble pas à ma mère, elle ne ressemble à aucune femme de ma famille, je crois que je voulais être scripte pour construire quelque chose avec une équipe quand tout autour de moi était en train de se défaire.
 
Les enfants imaginent que leur père a quelque chose à leur dire. Ils imaginent que leur père n’arrive pas à le leur dire. Ils imaginent que le cinéma dira quelque chose à la place de leur père, que chaque film est une grande histoire parlée qui leur est directement adressée. Au lieu de regarder les images, ils écoutent et écoutent encore comme s’ils entendaient enfin la voix de leurs parents.
 
(Chuchotement) Beaucoup de silence et beaucoup de justesse. 
Dans cette scène ça ne fonctionne pas, il manque une idée.
 
Le plus beau, c’est quand Nathalie Baye rejoint le metteur en scène dans sa chambre et qu’ensemble ils parlent du tournage. Truffaut, qui joue le réalisateur, dicte à Nathalie Baye les dialogues pour le lendemain, elle les tape à la machine, il est très tard. Dans la nuit, elle longe les couloirs de l’hôtel, je me souviens, elle, seule dans le noir, glissant ses messages, ses feuilles de dialogues, sous les portes des acteurs, c’est le métier que j’ai tout de suite eu envie de faire. 
 

También puede que le guste...