L'Esprit sorcier B1 Intermedio

Le Gulf Stream peut-il s'arrêter ?

Comment le Gulf Stream influence-t-il le climat européen ?
Écoutez l'émission et remettez les explications de ce phénomène dans le bon ordre.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice

Sciences-Gulfstream-Video
Le Gulf Stream longe les côtes nord-américaines.
Ses eaux sont chaudes...
...parce qu'elles proviennent des tropiques.

L'océan est capable de contenir plus de chaleur que l'atmosphère.
C'est donc lui qui adapte sa température par rapport à celle de l'océan.

En amenant ses eaux chaudes vers les côtes européennes,...
...il permet d'adoucir le climat européen.
Ciertas frases fueron ordenadas correctamente entre sí y serán reagrupadas a continuación en el ejercicio.
Cuidado
Soyez particulièrement attentif (-ive) à la première partie de l'émission (du début jusqu'à 1'15).
Les explications sont données étape par étape. N'hésitez pas à faire des pauses pendant le visionnage.
Pour vous aider :
Les tropiques sont deux lignes imaginaires, parallèles à l'équateur. Le tropique du Cancer se trouve au Nord de l'équateur, le tropique du Capricorne, quant à lui, se trouve au Sud de l'équateur.

¡Enhorabuena!
Vous venez de comprendre le fonctionnement du Gulf Stream.
Pour information, les tropiques sont deux lignes imaginaires, parallèles à l'équateur. Le tropique du Cancer se trouve au Nord de l'équateur, le tropique du Capricorne, quant à lui, se trouve au Sud de l'équateur.
Si le phénomène du Gulf Stream devait s'arrêter, quelles en seraient les conséquences pour notre planète ? Quel scénario est envisagé ?
Découvrez-le en faisant l'activité suivante.
Cette activité permet de comprendre le fonctionnement du Gulf Stream.
Pour information, les tropiques sont deux lignes imaginaires, parallèles à l'équateur. Le tropique du Cancer se trouve au Nord de l'équateur, le tropique du Capricorne, quant à lui, se trouve au Sud de l'équateur.
L'arrêt du Gulf Stream, un scénario catastrophe pour notre climat ?
Pour en savoir plus, faites l'activité suivante.
Conception: Adeline Gaudel, CAVILAM - Alliance française
Published on 11/01/2017 - Modified on 09/04/2018
La petite voix
Le Gulf Stream est un très gros courant qui émerge du Golfe du Mexique, se promène le long des côtes nord-américaines avant de se diriger vers l’Europe. Ses eaux, en provenance des tropiques, sont chaudes, plus chaudes que celles autour. Grâce à lui, nos hivers sont largement supportables. On dit de lui qu’il est « le radiateur de l’Europe ». Un océan qui nous réchauffe, c’est étrange quand même.
Jérôme Vialard, océanographe à l’IRD
Donc le Gulf Stream amène des eaux chaudes vers les côtes européennes et l’eau, l’océan, a beaucoup plus de capacités à contenir de la chaleur que l’atmosphère. Il faut savoir par exemple qu’une lame d’eau de deux  mètres cinquante d’épaisseur peut contenir autant de chaleur que toute la colonne atmosphérique qu’il y a au-dessus. Donc on voit bien effectivement que ce qui va se passer, c’est que c’est plutôt l’atmosphère qui va s’ajuster aux températures de l’océan plutôt que le contraire. Et donc le Gulf Stream, en amenant des eaux chaudes vers les côtes européennes va contribuer à tempérer le climat européen. Par titre, à titre de comparaison par exemple, Madrid et New York sont à peu près à la même latitude et les hivers sont beaucoup plus doux à Madrid qu’à New York. Et c’est en partie dû à l’influence du Gulf Stream.
La petite voix
Avec la fonte des calottes polaires au Groenland, l’eau douce dans l’océan ralentirait la plongée des eaux salées vers les profondeurs et pourrait altérer le tapis roulant de tous nos courants océaniques. Sans Gulf Stream et sans arrivée de chaleur, l’Europe subirait un climat très très froid. Alors c’est vrai, le Gulf Stream va s’arrêter ?
Jérôme Vialard, océanographe à l’IRD
C’est pas à proprement parler le Gulf Stream qui s’arrêterait. Mais effectivement, dans un scénario extrême, on pourrait avoir une diminution du transport de chaleur vers les pôles. Donc on sait que c’est un comportement qui est possible. Oui il est possible effectivement que la circulation thermohaline qui amène de chaleur vers les pôles ralentisse. Mais ça semble peu probable dans les cent prochaines années, compte tenu des modèles dont on dispose actuellement.
La petite voix
Ouf ! Me voilà rassurée.

También puede que le guste...