Courts métrages A2 Elemental

Fais comme chez toi

Cliquez sur les images pour les agrandir. Quels effets le réalisateur cherche-t-il en choisissant certains plans ?
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice

CourtMetrage-FaisCommeChezToi-Video
gros plan
Il montre que le personnage est écrasé, enfermé.
Il montre l'émotion sur le visage du personnage.
Il montre le lien entre les personnages. 
plan rapproché
Il montre l'émotion sur le visage du personnage.
Il montre le lien entre les personnages.
Il montre que le personnage est écrasé, enfermé.
plan moyen
Il montre des détails du visage : larmes, mouvements d'oeil ou de bouche.
Il montre que le personnage est écrasé, enfermé.
Il montre le personnage dans un décor ou un groupe.
plongée
Il montre des détails du visage : larmes, mouvements d'oeil ou de bouche.
Il montre le personnage dans un décor ou un groupe.
Il montre que le personnage est écrasé, enfermé.

gros plan
Il montre l'émotion sur le visage du personnage.
Il montre le personnage dans un décor ou un groupe.
Il montre que le personnage est écrasé, enfermé.
nbOk elemento (s) correctamente colocado (s) de nb
Cuidado
Cliquez de nouveau sur les images pour les agrandir. Pour vous aider, voici les caractéristiques de certains plans utilisés au cinéma.
très gros plan = un détail (détail)
gros plan = un visage, un objet (émotion, analyse psychologique)
plan rapproché = à partir des épaules, du torse
plan moyen = plusieurs personnages, un personnage dans un décor
plongée = du haut vers le bas, écrasement
contre-plongée = du bas vers le haut
¡Enhorabuena!
Dans ce court-métrage, le réalisateur a privilégié les plans rapprochés (plan poitrine, gros plan) qui mettent l'accent sur les émotions et les sentiments des personnages. Il y a parfois associé des angles de vue en plongée et contre-plongée, pour accentuer l'étroitesse d'un lieu ou l'isolement du sujet.
Dans ce court-métrage, le réalisateur a privilégié les plans rapprochés (plan poitrine, gros plan) qui mettent l'accent sur les émotions et les sentiments des personnages. Il y a parfois associé des angles de vue en plongée et contre-plongée, pour accentuer l'étroitesse d'un lieu ou l'isolement du sujet.
Conception: Céline Savin, CAVILAM - Alliance française
Published on 27/10/2014 - Modified on 26/04/2019
Installé depuis peu à Paris, Benoit organise une soirée chez lui pour faire connaissance avec ses collègues et les amis de son cousin. A la fin de la soirée, trois personnes discutent encore dans le salon. Benoit ne les connaît pas encore.

Benoit

Non, ils sont très sympas. Non, mais c’est pas des squatteurs, il y en a un qui est architecte. Ouais. Ouais. Ouais. Non, t’inquiète pas. Ouais, bisous. Je te rappelle, je te rappelle.
Éric
Ah ! t’es là. Excuse-moi.
Benoit
Non vas-y,  vas-y je… j’ai fini.
Éric
Il est bon ce film, hein ?
Collègue de bureau
Négatif, j’ai fait le tour du service, personne les connait.  C’est pas des amis de ton cousin ?
Benoit
Non.
Éric
Et connasse va !
Johanne
Ta gueule !
Éric
Ah ouais ! C’est tout ce qui te reste. Des insultes !  Ouais, connasse va !  /
Ça va toi !  Oh !
Benoit
Ça va pas non ?!
Éric
Putain ! Quoi ? / Et en plus elle a raison, je pense qu’à ma gueule. Je peux pas m’engager, je passe mon temps à fuir. Ben voilà, le résultat, j’ai personne, pas d’amis.
Benoit
Voilà. Ça va aller ?
Johanne
Ouais.
Laurent
Donne, je vais le faire.
Johanne
Waouh ! Dis donc ! Je suis impressionnée.
Benoit
C’est ma mère, elle m’envoie toujours des supers produits.
Laurent
Et oh, on va p’tet pas se laisser aller.
Laurent
À ta maman !
Éric
À Benoit !
Benoit
À nous !

También puede que le guste...