C'est ça l'Europe ?! A2 Elemental

Chloé et la politique

Dans l'actualité, on discute souvent des politiques et de l'Europe. Chloé a décidé de jouer leur rôle. Regardez le film d'animation puis choisissez un titre pour chaque image.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
CCE-Chloe-politique-video
Chloé passe une soirée avec ses copines.
Chloé propose le thème "les politiques" pour faire un petit jeu de rôle.
Chloé joue le rôle d'hommes politiques.
Les copines de Chloé ne sont pas contentes.
Chloé et ses copines échangent leurs idées.
Chloé joue le rôle de l'Europe.
Chloé repart avec ses copines.
nbOk elemento (s) correctamente colocado (s) de nb
Cuidado
Les images suivent l'ordre du film. Observez-les bien car elles peuvent vous aider à comprendre le commentaire (par exemple, on voit Chloé s'habiller en homme, le mot Europe est écrit derrière Chloé, etc.)
¡Enhorabuena!
L'Europe fait un peu peur quand on voit qu'elle n'est pas contente, n'est-ce pas ? Dans l'exercice suivant, vous allez comprendre pourquoi elle se fâche ainsi.
Prenez le temps de relire l'exercice corrigé.

L'Europe fait un peu peur quand on voit qu'elle n'est pas contente, n'est-ce pas ? Dans l'exercice suivant, vous allez comprendre pourquoi elle se fâche ainsi.
Conception: Anne-Philippe Prévost-Wright, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 06/04/2016 - Modified on 18/10/2017
Ce jour-là, Chloé passait une soirée entre copines et quoi de plus comique que de se travestir, de se faire un petit jeu de rôle ! Elle avait proposé le thème : « Les politiques ». Des élections venaient d’avoir lieu et comme d’habitude, tout le monde avait gagné. Espiègle, Chloé avait ouvert le bal. Déguisée en homme aux cheveux gris, costume trois pièces et allure décidée, elle avait récité : « Moi, député, les droits de tous seront garantis. Moi, député, le chômage sera hors-la-loi. Moi, député, la richesse sera mieux partagée. ». Les rires avaient fusé, un vrai meeting politique ! Puis Chloé avait retourné sa veste et sa perruque : « Moi, député, le changement sera visible. Moi, député, les riches devront payer. Moi, député, le chômage des jeunes sera anéanti. ». Les rires s’étaient faits grimaces. Les copines s’étaient détournées : « On ne veut plus de tes promesses éculées qui jamais ne se réalisent ! On ne veut voter ni pour l’un ni pour l’autre. Redeviens Chloé ! Ensemble, on trouvera des idées ! ». Et des idées, elles en avaient : « Si on diminuait les salaires des riches pour effectivement augmenter celui des autres ? Si on partageait le travail pour effectivement diminuer le chômage ? Si on permettait aux seniors de partir à la retraite pour effectivement laisser la place aux jeunes ? ». Chloé s’écrie : 
- Halte ! Cessez ici vos élucubrations ! Vous voulez faire fuir les capitaux ? Vous souhaitez le départ des bons managers vers l’étranger ? Une baisse de la compéti-productivité ? Ce n’est pas si simple ! 
- Pourquoi ? Pourquoi ? 
- Parce que c’est comme ça depuis toujours.
- Mais pourquoi ?
- Parce que les règles de l’économie l’imposent.
- Pourquoi ? Pourquoi ?
- Parce que nous l’avons décidé, un point c’est tout !
- Eh bien restez entre vous, avaient conclu les filles, on se débrouillera sans vous. 
Et Chloé, ayant retrouvé son apparence, était repartie avec elles.
 

También puede que le guste...