Diplôme de français des relations internationales B2 Vantage

Les droits de l'homme

Dans l'interview qu'il donne à la fin du documentaire (2'45), Nicolas Niemtchinow définit les droits de l'homme.
Lisez les extraits de la Déclaration universelle des droits de l'homme ci-dessous et sélectionnez les éléments mis en avant par l'ambassadeur.
Cliquez sur la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
FRI-DroitsDeLHomme-diplomates-geneve-extrait-video
    

[♦ « ]{La reconnaissance de la dignité inhérente à} tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables {constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.}[ »]
[♦ « ]{Il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.}[ »]
[♦ « ]Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. {Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.}[ »]
[♦ « ]Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, {notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. }
De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, {que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.}[ »]
[♦ « ]{Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.}[ »]
[♦ « ]{Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques.}[ »]
nbOk correct item (s) selected
nbKo item (s) wrongly selected
nb item (s) still to be selected
Watch out !
Écoutez les extraits donnés au début de l'exercice. Nicolas Niemtchinow insiste sur certains concepts, lesquels ? Tentez ensuite de repérer les passages du texte qui correspondent à ces concepts.
Voici les mots-clés entendus qui peuvent vous aider : chacun ; naissance ; inaliénables ; relativisme culturel ; civilisation donnée ; vient au monde.
Well done !
Nicolas Niemtchinow ajoute un élément qui n'est pas présent dans la Déclaration universelle des droits de l'homme : ils sont pour lui imprescriptibles. Pour vous assurer de la compréhension de ce terme et d'autres mots employés dans le langage de la diplomatie et de la justice internationale, faites l'exercice 4.
Nicolas Niemtchinow ajoute un élément qui n'est pas présent dans la Déclaration universelle des droits de l'homme : ils sont pour lui imprescriptibles. Pour vous assurer de la compréhension de ce terme et d'autres mots employés dans le langage de la diplomatie et de la justice internationale, faites l'exercice 4.
Conception: Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe avec le Français des affaires - CCI Paris Île-de-France
Published on 30/01/2018 - Modified on 10/12/2018
Jean-Noël Ladoisnégociateur

On va bientôt passer au vote pour la résolution en Syrie, donc les gens se préparent.

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

On passe quand ?

Jean-Noël Ladoisnégociateur

Voilà, et bien à mon avis, c'est juste après, normalement.

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

Certains disent que c'est reporté.

Jean-Noël Ladoisnégociateur

Non. À mon avis c’est parce que… Bonjour !

Jean-Noël Ladoisnégociateur

Il a fallu lutter, quand même. Entre nos ambassadeurs Afrique, vous à New-York, nous aussi.

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

The british ambassadeur. L’ambassadeur du Gabon.

Baudelaire Ndong EllaAmbassadeur du Gabon auprès de l’Office des Nations unies à Genève

Ça va bien ? C’est bon. C’est bon, oui.

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

C’est bon ? Merci pour ton soutien !

Président du Conseil

(En anglais) Est-ce qu’on peut commencer ? Vos Excellences, Mesdames et Messieurs, bonjour à tous. C’est le dernier jour de cette session. Je déclare ouverte la 35eplénière de la 24e session du Conseil des Droits de l’Homme.

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

Envoyez à Paris un mail en donnant les résultats et en disant qu'ils sont pas mal.

Jean-Noël Ladoisnégociateur

Oui, oui, le télégramme est quasiment prêt, là. Si vous voulez, juste après la conférence on…

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

Non, non. On ne va pas faire les choses. Mais envoyez les résultats.

Jean-Noël Ladoisnégociateur

D’accord.

Jean-Noël Ladoisnégociateur

Nous avons eu 40 voix sur 47 membres du conseil qui se sont prononcés pour l’adoption de la résolution en Syrie. Soit trois voix de plus que la fois précédente. Donc c’est un bon résultat, une négociation qui a abouti à ce que nous voulions. Ce qui est clair, c’est que le dossier syrien est un dossier extraordinairement politique. Certains pays africains qui, la fois d’avant au mois de juin s’étaient abstenus, cette fois-ci ont retourné casaque et ont voté pour la résolution en Syrie qui était sur la table.

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

L’adoption de cette résolution par le Conseil des Droits de l’Homme aujourd’hui à une très forte majorité montre une fois de plus l’isolement du régime de Damas et la réprobation de la communauté internationale devant l’ampleur de la violation des droits de l’homme en Syrie. Le dernier rapport…

Nicolas Niemtchinow, Ambassadeur de France auprès de l’Office des Nations unies à Genève

Les droits de l’homme, dont chacun d’entre nous, disposons à notre naissance, qui sont imprescriptibles, inaliénables. Il faut d’ailleurs à cet égard lutter contre toute tentative de relativisme culturel qui expliquerait qu’au fond, les droits de l’homme, c’est une création spécifique d’un moment donné, d’une civilisation donnée. Non. Les droits de l’homme sont attachés à la personne humaine à partir du moment où elle vient au monde. Et donc, notre fonction au sein de ce conseil, qui est une sorte de conscience morale de l’humanité, c’est précisément de travailler en pleine lumière et de dénoncer les crimes. Il n’y a rien de pire, quand il y a des crimes que le silence et l’oubli. Et ici, à Genève, notre rôle c’est de parler et de dénoncer les crimes. Et tous ceux qui en sont les victimes savent que quelque part, il y a un refus du silence, un refus de l’oubli et que nous mettons la lumière sur ces crimes et que nous préparons la justice internationale.

You may also like...