Kiosque, C'était il y a B1 Threshold

Octobre 2001, Apple présente l'iPod

Regardez le reportage et complétez avec les mots proposés pour retrouver les informations données sur une célèbre marque américaine.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
Cetait-iPod-video
Steve Jobs,
le patron de la société
Apple a lancé l'iPod,
un baladeur musical. Ce lecteur MP3, accompagné du site de ventes en ligne
iTunes, connaît un énorme succès et en moins de 10 ans, 250 millions d'exemplaires sont vendus.

Grâce à Internet, le format MP3 fait exploser les téléchargements de musique sur les réseaux et Apple profite de l'iPod pour s'imposer dans le monde de la musique.
nbOk item (s) out of nb placed correctly
Watch out !
Le texte est un peu différent du commentaire.
Vous devez écouter le début et la fin du reportage pour retrouver les informations.
Well done !
Vous avez retrouvé les informations données sur Apple, la célèbre marque américaine à la pomme.
Pour vous aider à mieux comprendre la correction :
- Apple est le nom de la marque.
- iPod est le nom du baladeur.
- iTunes est le nom du site Internet d'Apple.
- MP3 est le nom d'un format de fichier informatique pour le son.
Conception: Murielle Bidault, CAVILAM - Alliance française
Published on 14/09/2013 - Modified on 12/01/2017
Le 21 octobre 2001, Steve Jobs, le charismatique patron de la société Apple, lance l'iPod, un baladeur musical qui fait date. Couplé au site de ventes en ligne iTunes, le lecteur MP3 va connaître un succès considérable : en moins de 10 ans, 250 millions d'exemplaires sont vendus. L'iPod devient l'icône de la génération numérique, l'incarnation de la musique dématérialisée, fossoyeuse du disque et du modèle économique centenaire de l'industrie musicale.
Née avec l'invention du phonographe en 1877, l'industrie musicale s'était pourtant constamment réinventée au gré des guerres de supports et de formats. Après avoir soumis les éditeurs de partitions, elle fait du gramophone un lecteur musical pour les masses au début du XXe siècle. Le disque, moins cher et plus simple à dupliquer, évince le cylindre.
Dans les années 20, menacés par l'apparition de la radio gratuite, les 3 grands labels de disques résistent avec hargne à la diffusion de leur production sur les ondes. Mais après la Deuxième Guerre mondiale et l'avènement de la télévision, l'industrie musicale trouve son intérêt dans la promotion que lui assurent ces radios. C'est l'âge d'or du vinyle et du rock'n'roll.
L'arrivée de la cassette audio dans les années 70 entame le monopole du disque et la copie déjà est l'objet de toutes les attaques des majors. Le compact disque, en créant un marché du renouvellement, leur assure pourtant une nouvelle période faste à la fin du XXe siècle. Mais l'Internet et le format MP3 vont faire exploser les téléchargements de musique sur les réseaux et signer la fin du support. Alors que la bataille entre les plateformes d'échange et l'industrie fait rage, Apple profitera de l'iPod pour imposer son nouveau monopole et dicter sa loi aux majors. Le modèle d'iTunes devient la quintessence de l'économie du numérique.

You may also like...