Geopolitis B1 Threshold

Droits des femmes : à quand l'égalité ?

À la maison, qui passe le plus de temps à s'occuper des obligations familiales ? Regardez le reportage entre 00'55 et 1'55 et placez les informations dans la bonne colonne.
Geopolitis-femmes-video

VRAI
Un femme passe 26 heures à s'occuper des responsabilités familiales, un homme y passe 9 heures.
Seulement 51% des femmes ont un congé marternité convenable (période de congés pour une femme enceinte) dans le monde.
De plus en plus de pays proposent un congé paternité (pour le père).
FAUX
Les hommes assurent l'essentiel du travail à la maison.
Toutes les femmes ont le droit à un congé maternité (période de congés pour une femme enceinte) dans le monde.
Il y a 20 ans, 30% seulement des pays du monde offrait 20 semaines ou plus de congé maternité.

Émilie Lehr, formatrice labellisée TV5MONDE
nbOk item (s) out of nb placed correctly
Watch out !
Il y a deux éléments à comprendre : 
- Qui s'occupe le plus des responsabilités familiales ?
- Quelle est la situation du congé maternité et du congé paternité dans le monde ?

Les mots entre parenthèses vous aident. Vous pouvez traduire un mot si vous cliquez deux fois dessus.

Essayez encore, vous allez y arriver ! Il y a 3 informations correctes et 3 informations incorrectes.
Well done !
C'est tout à fait ça !
Vous avez bien compris les informations de la 2ème partie du reportage.

Mots à retenir :
- congé maternité (il est de 14 semaines ou plus selon les pays),
- congé paternité,
- les responsabilités familiales.
Cet exercice portait sur la 2ème partie du reportage.
Lisez les informations du tableau.

Ces informations étaient fausses : 
- Les hommes assurent l'essentiel du travail à la maison. > Non, les femmes assurent l'essentiel de la charge, du travail.
- Toutes les femmes ont le droit à un congé maternité dans le monde. > Non, seulement 51% des pays propose un congé maternité aux femmes enceintes.
- Il y a 20 ans, 30% seulement des pays du monde offrait 20 semaines ou plus de congé maternité. > Non, le journaliste parle de 14 semaines ou plus.
L’environnement professionnel
On l’a dit : un écart salarial de quelque 20% entre hommes et femmes en Allemagne. Globalement, en France, il est de 24%.  Prenons le cas de la Suisse, où l’égalité est inscrite dans la constitution depuis 34 ans : cet écart de salaire est, en moyenne, de 15% dans le secteur privé, et jusqu’à 30% dans le monde de la finance et des assurances. Dans le monde entier, globalement, une femme se voit accorder une rémunération qui est de l’ordre des trois quarts seulement du salaire d’un employé masculin effectuant le même travail. Il y a néanmoins quelques progrès : par exemple, de nos jours, ce sont des femmes qui possèdent et dirigent plus de 30% des entreprises, essentiellement des petites entités. Des femmes siègent aussi au conseil d’administration de près de 20% des sociétés à l’échelle mondiale. Mais à peine 5% d’entre elles sont le PDG ou le CEO de leur entreprise.
 
L’environnement familial
C’est un fait : les hommes assurent désormais une plus grande part des responsabilités familiales. Il n’en reste pas moins que les femmes doivent assumer l’essentiel de la charge : par semaine, statistiques très globales, un homme y passe 9 heures, une femme, 26.  En matière de maternité, beaucoup trop de femmes dans le monde sont encore laissées pour compte. Si l’on considère le pourcentage de pays qui offrent 14 semaines ou plus de congés maternité, il était de 30% il y a 20 ans, aujourd’hui c’est un peu plus de 51%. Cela dit, 800 millions de femmes ne disposent toujours pas d’un congé maternité convenable. Et le congé paternité dans tout cela ? Et bien, il gagne du terrain : il y a 20 ans, seulement 28% des pays offraient cette possibilité ; à présent, c’est presque un pays sur deux !

You may also like...