C'est du belge B1 Threshold

Dresseur animalier : faire de l'animal un acteur

Le travail de dresseur semble très varié !
Associez les diférents aspects de la profession aux images.
Glissez-déposez les éléments Help on how to respond the exercice
CestDuBelge-DresseurAnimalier-Video
Il faut sélectionner, entraîner et diriger les animaux.
Gaëtan a travaillé sur de nombreux films.
Il faut s'équiper d'un matériel varié.
Même les scènes simples nécessitent beaucoup de travail.
Pour certains animaux, il faut utiliser des astuces en fonction de leur comportement.
Dans certaines scènes, l'acteur doit toucher l'animal.
La relation entre le dresseur et l'animal est très importante.
nbOk item (s) out of nb placed correctly
Watch out !
Observez bien les photos : que voyez-vous ?
Les informations à replacer respectent l'ordre de la vidéo.
Well done!
Gaëtan travaille avec de nombreux animaux. C'est un véritable spécialiste, comme vous le verrez dans l'exercice 3.
Gaëtan a participé à de nombreux films et il entraîne des animaux très différents.
Pour en savoir plus sur lui, faites l'exercice 3.
Conception: Rémy Thomas, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 26/11/2019

Voix off
Lorsqu’un animal apparaît dans un film, le réalisateur fait toujours appel à un dresseur animalier. Gaëtan Doppagne exerce ce métier depuis plus de 30 ans. Il sélectionne les animaux, les entraîne et les dirige discrètement derrière la caméra.
Depuis
cette époque, Gaëtan Doppagne est devenu un professionnel reconnu dans le métier. Il a déjà travaillé dans plus de 200 films, parmi lesquels de nombreux succès du box-office.
Gaëtan Doppagne , dresseur animalier
Voilà ! Ops. Et voilà : ça c’est ma caverne d’Ali Baba. Donc, c’est un petit peu mes trois valises que j’utilise sur tous les films. J’ai vraiment du matériel pour faire avancer tous types d’animaux. Et bien voilà, un petit jouet « pouet pouet », traditionnel, quoi.
Voix off
Récemment, cette petite chienne a participé au tournage « Le fidèle » avec Matthias Schoenaerts. Elle y tourne une scène qui paraît relativement simple, mais qui a néanmoins nécessité de longues heures de travail.
Gaëtan Doppagne
Même si c’est qu’une petite mâchoire, hein, c’est jamais qu’un petit jack, il faut se dire que l’acteur n’est pas là pour prendre des risques. La moindre égratignure sur un acteur et c’est foutu !
Araignées et serpents, on ne sait pas dresser. Donc là, ce sont des astuces. Dans le cas de l’araignée, ce sont les trichobothries, ce sont les petits poils qui captent les ondes dans l’air. Donc en soufflant, on va avoir des petites pulsions d’air, et bien l’animal va être prévenu d’un danger et va aller à l’encontre, à l’opposé du danger. Donc si je souffle derrière elle, elle va aller devant, si je souffle sur le côté elle va aller latéralement. Et alors, ça nous permet de guider, sur les plateaux, un peu comme on veut.
Voix off
Actuellement, Gaëtan tourne « Adoration », le prochain film de Benoît Poelvoorde, dans lequel un petit garçon se lie d’amitié avec un pinson.
Gaëtan Doppagne
Il y a vraiment un contact qui se fait avec le petit garçon et en fait, il va devoir le mettre dans la paume de sa main et le placer dans une boîte à chaussure. Donc je l’entraîne justement à rester dans cette boîte à chaussure sur le dos, ce qui est un phénomène assez costaud pour un oiseau parce qu’il faut vraiment avoir une relation entre le dresseur et l’oiseau qui soit un synonyme de confiance totale.
Voix off

You may also like...