C'est du belge B2 Fortgeschritten

Maître fromager : sublimer des produits simples

Vincent Verleyen n'a pas toujours été maître fromager. Que souhaite-t-il pour le futur ?
Réécoutez le reportage et dites si les propositions sont vraies ou fausses.
Cochez la ou les bonnes réponses Help on how to respond the exercice
CestDuBelge-MaitreFromager-Video
Vincent était ingénieur agronome avant d'être fromager.
VRAI
FAUX
Il a décidé de devenir fromager car il était déçu de la qualité des fromages qu'il mangeait.
VRAI
FAUX
Son titre de maître fromager n'est pas très reconnu et n'a pas grande importance.
VRAI
FAUX
Sa réussite est arrivée très rapidement.
VRAI
FAUX
D'après Vincent, les produits locaux bénéficient d'une bonne publicité.
VRAI
FAUX
Il préconise de rester ouvert à tout ce qui nous entoure.
VRAI
FAUX
nbOk Bestandteil(e) von nb richtig ausgewählt
Vorsicht!
Réécoutez le reportage. Les propositions sont dans l'ordre du document. 
Il y a 3 phrases vraies et 3 fausses.
Bravo!
Vincent a été élu premier fromager de Belgique en 2014.
Dans le prochain exercice, vous pourrez tester votre connaissance du lexique lié à son métier.
Lisez les solutions pour en apprendre plus sur Vincent Verleyen.
Dans le prochain exercice, vous pourrez tester votre connaissance du lexique lié à son métier.
Conception: Samira El Azzimani, Alliance française de Bruxelles-Europe
Published on 03/12/2019
Voix off
À l’origine, ingénieur agronome, Vincent Verleyen a changé de vie pour réaliser son rêve d’enfant. Le succès ne s’est pas fait attendre, trois ans plus tard, il décroche le titre tant convoité de premier fromager de Belgique.
 
Cliente de la Fromagerie du Samson
Je suis une cliente fidèle, je n’habite pas loin et c’est un plaisir, quand même, de venir ici, on est quand même chez un prix d’excellence. Donc, quand on aime manger et qu’on aime principalement le fromage, on vient.
 
Voix off
Pour réaliser un bon fromage au lait cru, il faut avant tout un lait de qualité. Vincent Verleyen s’est donc associé à un éleveur qui lui fournit l’entièreté de sa production.
 
Vincent Verleyen, maître fromager
Le lait, c’est vraiment la matière première. Alors, j’ai l’habitude de dire qu’on sait faire du fromage avec du bon lait, on sait faire du mauvais fromage avec du bon lait mais on sait pas faire du bon fromage avec du mauvais lait. Donc, c’est vraiment la matière première. Donc, c’est pour ça que c’est très très important et ça, Jean-François l’a bien compris, que ce soit un partenariat et des échanges permanents entre le fromager et le producteur de lait.
 
Voix off
Il y a quatre ans, à la demande de Vincent, Jean-François Rigaud a changé son cheptel et est passé au bio.
 
Ludovic Vanackere, chef du restaurant Atelier de Bossimé
Alors, ici, c’est le fromage du moment. En fait, c’est un p’tit chèvre que Vincent nous a préparé. C’est un lingot qui est emballé comme ça dans une petite feuille pour apporter le côté tanique. C’est légèrement cendré. Et on va l’associer avec les fraises et une petite compote, en fait, qu’on a fait avec fraise et rhubarbe du jardin. On a fait sécher des fraises pour avoir des petites fraises séchées. Et alors, une petite compotée crue, comme ça on va dire, de rhubarbe pour apporter le côté acide. Et ce qui est un peu marrant, c’est que pour un fromage de chèvre qui est fort acide, on associe quand même avec de l’acidité.
Mais une acidité différente et ça relève vraiment le goût du fromage.
 
Vincent Verleyen
Oui, c’est très bon. Ceci dit, j’avais pas beaucoup de doute.
 
Voix off
Et si on demande à Vincent Verleyen de formuler un souhait pour le futur.
 
Vincent Verleyen
Les gens se rendent compte que près de chez eux, il y a plein de trucs qui sont vraiment de top qualité et on en parle pas assez, simplement. Ouvrez les yeux et regardez autour de vous tout simplement.

Ihnen könnte auch gefallen...