Diplôme de français des relations internationales B1 Mittelmaß

Pouvoir et médias

Dans cet entretien, Karim Fall utilise de nombreuses expressions pour introduire ou accentuer ses propos. Commencez par lire attentivement les informations données puis complétez les phrases proposées en vous aidant de l'interview.
Écrivez la ou les bonnes réponses dans les cases Help on how to respond the exercice
FRI-EtSiVousMeDisiezLaVerite-PouvoirsMedias-B1-Video
Pour expliquer que ses propos ont été agressifs :
- Je n’ai pas été tendre avec les journalistes sénégalais.
Pour dire que la situation ne peut pas être pire :
- Au point j’en suis, je ne cherche plus d'amis.
Pour expliquer que défendre ses idées est lourd de conséquences :
- Avoir une certaine indépendance d'esprit, ça m'a coûté très cher.
Pour préciser qu'il n'y a plus rien à ajouter :
- Je crois que j'ai fait le tour de la question.
Pour introduire un exemple :
- On a vu l’histoire du patron de Paris-Match...
-
Vous prenez le cas d’un journaliste...
nbOk1 Wort / Wörter richtig geschrieben
nbOk2 Wort / Wörter falsch betont
nbKo Wort / Wörter zu berichtigen
Vorsicht!
Pour vous aider à retrouver plus facilement les expressions, vous pouvez consulter la transcription.
Bravo!
Les expressions utilisées par l'invité de l'émission sont employées couramment en français. Aussi, n'hésitez pas à les utiliser dans vos productions orales pour montrer que vous avez une bonne connaissance de la langue.
Pour vous aider à les mémoriser, imaginez 4 phrases avec ses expressions dans un autre contexte.

- Pour expliquer que ses propos ont été agressifs : ne pas être tendre avec quelqu'un
- Pour dire que la situation ne peut pas être pire : au point où j'en suis
- Pour expliquer que défendre ses idées est lourd de conséquences : ça m'a coûté très cher
- Pour préciser qu'il n'y a plus rien à ajouter : faire le tour de la question
- Pour introduire un exemple : voir l'histoire de... / prendre le cas de...

Exemple : Pendant la réunion, il n'a pas été tendre avec ses collègues.
               

Les expressions utilisées par l'invité de l'émission sont employées couramment en français. Aussi, n'hésitez pas à les utiliser dans vos productions orales pour montrer que vous avez une bonne connaissance de la langue.
Lisez attentivement les phrases proposées ci-dessous puis, pour vous aider à les mémoriser, imaginez 4 phrases avec ses expressions dans un autre contexte.

- Pour expliquer que ses propos ont été agressifs : ne pas être tendre avec quelqu'un
- Pour dire que la situation ne peut pas être pire : au point où j'en suis
- Pour expliquer que défendre ses idées est lourd de conséquences : ça m'a coûté très cher
- Pour préciser qu'il n'y a plus rien à ajouter : faire le tour de la question
- Pour introduire un exemple : voir l'histoire de... / prendre le cas de...

Exemple : Pendant la réunion, il n'a pas été tendre avec ses collègues.

Conception: Murielle Bidault, CAVILAM - Alliance française avec la CCI Paris Île-de-France
Published on 25/05/2016 - Modified on 07/02/2020
Denise Epoté, présentatrice
Mais y a-t-il un pays qui soit un modèle aujourd’hui pour vous ?
Karim Fall, journaliste
Euh…
Denise Epoté, présentatrice
En Afrique.
Karim Fall, journaliste
En Afrique ? C’est très difficile. C’est très difficile. Bon parce que si je disais le Sénégal, non, il y a beaucoup de choses à faire. Je n’ai pas été tendre avec quand même les journalistes sénégalais, les médias sénégalais. 
Denise Epoté, présentatrice
Vous n’allez pas vous faire des amis, hein ?
Karim Fall, journaliste
Non, non, non, non. Mais bon, au point où j’en suis, je n’en cherche plus. Je crois que j’ai fait le tour de la question. J’ai, vous savez, moi, en exerçant au Sénégal, j’ai essayé d’avoir une certaine indépendance d’esprit et ça m’a coûté très cher. C’est l’origine de mon départ du Sénégal dans les années soixante-dix et c’était sous Senghor et Abdou Diouf. Donc, le pays… Un pays comme le Cap-Vert ça va, c’est… les journalistes sont tranquilles au Cap-Vert. C’est d’ailleurs… Ce n’est pas seulement le seul point positif pour ce pays. Pour le reste, le Mali…
Denise Epoté, présentatrice
C’est un modèle politique et économique également.
Karim Fall, journaliste
Oui, absolument. Absolument. On peut parler du Mali avant le coup d’État fâcheux intervenu alors que le pays était envahi par des djihadistes. Mais sinon, très rare… Non, on ne peut pas citer de modèles.
Denise Epoté, présentatrice
Alors, il y a quand même une chose rassurante, si on veut, dans votre livre, c’est que les nations dites démocratiques ne sont pas non plus des références et on voit bien que le traitement fait par les journaux de gauche ou de droite est fonction du locataire de l’Élysée également.
Karim Fall, journaliste
Bien sûr. Si on prend un exemple précis, prenons celui de Nicolas Sarkozy. Nicolas Sarkozy harcelait les directeurs de rédaction, les directeurs de journaux, demandant « Qui est-ce qui va venir couvrir tel ou tel événement ? », « Pourquoi untel a écrit telle ou telle chose sur moi ? ».  On a vu Patrick Poivre d’Arvor qui a été quand même…
Denise Epoté, présentatrice
Limogé.
Karim Fall, journaliste
Limogé alors qu’il avait fait vingt-cinq ans de présence sur cette chaîne et qu’il rapportait beaucoup à cette chaîne quand même. On a vu l’histoire du patron de Paris-Match parce qu’il avait eu la malheureuse idée de mettre à la Une la femme de Sarkozy et son amant se baladant dans les rues de New York, on l’a limogé manu militari. Donc… et puis je ne parle pas de Filippis, lui, qui a été arrêté chez lui devant ses enfants, tabassé, menotté pour une question de diffamation. Donc vous savez, comme je l’ai dit dans le livre, il n’y a pas de paradis pour les journalistes qui veulent vraiment, avec courage…
Denise Epoté, présentatrice
Exercer leur métier.
Karim Fall, journaliste
Faire leur métier. Et puis quand vous prenez le cas d’un journaliste – je ne citerai pas le nom, je crois que dans le livre je le cite – qui téléphone à Sarkozy pour se… être bien vu demandant « Monsieur le Président, vous souhaitez être couvert par quel journaliste de la rédaction ? ». Le journaliste qui doit être accrédité à l’Élysée, il lui demande, il demande à Sarkozy de le choisir. Alors ça a fait évidemment un tintamarre dans cette rédaction.
Denise Epoté, présentatrice
L’Afrique n’a donc pas de leçons à recevoir de la France.
Karim Fall, journaliste
Absolument pas, absolument pas. Ni même des États-Unis.

Ihnen könnte auch gefallen...